Mot-clé - interview

Fil des billets - Fil des commentaires

lundi 4 septembre 2017

Se rencontrer pour échanger ses clefs le 2 novembre à Paris

Key Singing Party Linux

Key Singing Party LinuxRéservez la date ! Le jeudi 2 novembre prochain, dans les bureaux parisiens de Mozilla, Ludovic Hirlimann (alias usul) organise une « Key signing party ».

Pour des raisons de sécurité et d’assurance, il faut prendre un ticket sur Eventbrite. Vous recevrez plus de renseignements par ce canal.

Si vous vous demandez, ce qu’est une KSP, commençons par dire que c’est dans le domaine de la cryptographie, discipline qui s’attache à protéger les messages (en en assurant la confidentialité, l’authenticité et l’intégrité) en utilisant des… clefs.

Des clefs de chiffrement – pas de cryptage – pour déchiffrer les messages (qui peuvent être décryptés sans en avoir la clef, par force brute par exemple). À part pour Canal+, évitez de parler de crypter un message avec une clef, un algorithme ou un logiciel.

Lire la suite

samedi 5 novembre 2016

Le fonds de Mozilla qui sécurise l’open source et le Net

moz love open

moz love openDans le récent article de Richard Barnes sur tout ce que fait Mozilla pour la sécurité du Net (que nous vous avons traduit), l’ingénieur sécurité décrivait comment Mozilla, grâce à des dotations, aidait ses pairs dans la communauté open source à améliorer leur sécurité grâce au programme Mozilla Open Source Support (MOOS). Un sous-programme appelé Secure Open Source Fund ou SOS Fund a aussi été institué pour sécuriser les solutions open source grâce à des audits.

Chris Riley qui dirige l’équipe Net Policy de Mozilla a donné une interview à opensource.com pour expliquer le fonctionnement de ce fonds.

Les logiciels open source sont une part centrale de l’internet, mais la majorité est développée sans un soutien institutionnel. Malgré leur succès au sein de Mozilla et d’importantes organisations, les programmes de récompenses pour le signalement de bogues de sécurité, connus sous le nom de bug bounty, ne sont pas suffisants. De nombreux projets n’ont pas assez de ressources propres pour payer les sommes nécessaires et régler les problèmes qui émergent alors.

Lire la suite

lundi 3 octobre 2016

Tristan Nitot : « agir pour se protéger contre la Surveillance:// »

Tristan Nitot 2016

Nous accueillons aujourd’hui un vieil habitué des lieux. En plus d’être un célèbre auteur sur le Web, il nous revient avec un livre… en papier.

Tristan Nitot 2016Bonjour Tristan. Inutile de te présenter aux Mozilliens, mais pour les plus jeunes, peux-tu nous rappeler les grandes étapes de ton implication dans le projet Mozilla ?

Bonjour Mozinet, bonjour les Mozilliens !

J’ai eu la chance de participer au tout début du projet Mozilla, lors de son lancement en janvier 1998 : j’étais employé de Netscape et je travaillais au marketing et relations presse, en plus d’être un fan de logiciel libre (j’avais rencontré Stallman quelques années auparavant et j’étais utilisateur d’Emacs).

En 2001, je suis passé à un poste « évangéliste Europe » pour promouvoir Gecko, le moteur de ce qui allait devenir Firefox. C’était pas une période facile, car tous les sites étaient faits pour Internet Explorer qui avait plus de 90 % de parts de marché !

Lire la suite

mardi 9 août 2016

Christophe Villeneuve, Rep Mozilla de juillet 2016 - Ⅱ

Hellosct1

Hellosct1Comme promis, nous nous retrouvons avec Christophe Villeneuve, notre Rep Mozilla du mois de juillet. Il nous racontait ses expériences dans les cultures libres et le partage du savoir et du code dans le domaine des logiciels.

Pour le PHP, il faut aussi des bases de données ?

J’ai associé PHP avec MySQL pour réaliser mes programmes, mais j’ai aussi utilisé et réalisé des programmes pour communiquer avec d’autres bases de données, comme la base de données Access de Microsoft.

En 2000, il y avait 3 secteurs qui m’intéressaient :

  • Le PHP et le graphique
  • Le PHP et la Gestion
  • Le PHP et les bases de données.

Et ça a donné quoi ?

Au niveau des réalisations visibles, du côté graphique : de la conception DAO pour faire de l’impression personnalisé en numérique à distance. Au niveau de la gestion : la réalisation de formulaires dynamiques en HTML à partir de PHP. Pour les bases de données : le PHP et l’ODBC pour que PHP puisse contrôler les données du Pack Office, principalement Access. L’ensemble de ces applications sont toujours disponibles et, avec un peu de recherche, on les retrouve sur Internet.

Tu utilisais des licences libres systématiquement ?

Bien entendu ! J’ai réalisé d’autres programmes dont certains à destination des professionnels. Et oui, j’utilisais des licences libres et, si c’était Internet, c’était d’office le langage PHP. Du côté office, les entreprises étaient sous MS Office, mais en dehors et, dès que je pouvais, je pensais aux solutions libres. Le point marginal, c’est que Microsoft était associé à ASP et moi je démontrais qu’on pouvait l’associer à PHP.

Lire la suite

lundi 8 août 2016

Christophe Villeneuve, Rep Mozilla de juillet 2016

Hellosct1

Hellosct1Flore Allemandou a été la première Française à être élue Rep du mois en novembre 2014. Aujourd’hui, c’est au tour de Christophe Villeneuve, qui obtient la récompense en juillet 2016, que nous rencontrons. Comme nous l’avions sous la main et que la dédicace de sa nomination nous intriguait (100 activités, autres communautés et surtout cookies Firefox), nous lui avons proposé de nous raconter son parcours. Comme il est bavard, vous aurez même droit à deux articles !

Bonjour Christophe

Bonjour à tous.

Atari STeComment as-tu découvert l’informatique ?

J’ai commencé quand j’étais au collège où l’informatique grand public arrivait dans les supermarchés avec les marques comme Amstrad CPC, Atari, Amiga et certains de mes potes avaient déjà des ZX81 et des Spectrum 512. Au collège, j’ai rejoint rapidement le club informatique pour apprendre et taper des lignes de codes sur MO5 et TO7 dans les années 1983-1984.

Tu étais déjà hacker ?

La notion de hack n’existait pas sous la forme que l’on connaît aujourd’hui. Il fallait apprendre à connaître le hardware des machines et, par conséquent, l’assembleur 68000 pour apprendre à mieux exploiter la machine et le Basic / GFA Basic ont été mes principaux langages pour commencer. J’ai pu approfondir mes connaissances sur Amstrad CPC 664 quelques mois et ensuite sur un 6128 (à disquette !) pendant plusieurs années avant de passer à Atari 520 ST et 1040 STE - Falcon.

Lire la suite

lundi 27 juin 2016

Passez à Nightly avec Pascal Chevrel, pour l’avenir de Firefox

Pascal

Voici un mois Pascal Chevrel de Mozilla et Mozillien francophone de longue date lançait son initiative « Reboot Nightly ». Si vous ne connaissez pas Pascal ou Nightly, vous apprécierez cette découverte. Si vous connaissez l’un et l’autre, lisez quand même notre interview, il est très probable que vous vous apercevrez que vous ne les connaissez pas autant que vous le pensez.

PascalBonjour Pascal. Tu es un des piliers de la communauté Mozilla francophone et tu as eu un parcours exemplaire de bénévole à employé Mozilla. Peux-tu nous parler de ce parcours et des activités dans lesquelles tu as été impliqué toutes ces années ?

Je fais partie de ceux que l’on surnomme chez Mozilla la « Old Guard », c’est-à-dire ceux qui sont impliqués dans Mozilla depuis plus de dix ans, plus de quinze dans mon cas. J’ai commencé à m’impliquer comme bénévole dans Mozilla en 2000. Je testais les toutes premières versions de ce qui deviendrait plus tard la Mozilla Suite (et encore plus tard Firefox) et je faisais de l’assistance utilisateur sur Usenet [système en réseau de forums, inventé en 1979, avant le DNS et avant le Web].

Rapidement, j’ai commencé à écrire de la documentation en français, en anglais et en espagnol. C’était pour moi une manière d’apporter ma pierre à l’édifice, tout en me permettant de pratiquer les langues étrangères, car j’avais fait des études de langues, mais je travaillais dans un cadre purement francophone. Petit à petit, je me suis mis à participer à des activités liées à Mozilla et à la défense des standards du Web de plus en plus diverses et techniques. En 2002, j’avais participé à la création d’un des premiers portails Mozilla francophones, du premier portail hispanophone, je faisais de la qualification de tickets sur Bugzilla (« bug triaging ») et je participais à l’activité de défense de la compatibilité du Web avec tous les moteurs de navigateurs respectueux des standards.

Lire la suite