mercredi 9 août 2017

Il y a 22 ans la folie Netscape – Coup d'œil dans le rétro

Firefox n’est pas né de nulle part. Il est le fruit d’une riche histoire. Découvrons-en un événement marquant.

Netscape 1Netscape, ça vous dit quelque chose ? Non ? C’est sans doute que vous êtes trop jeune pour vous souvenir de cette étoile filante qui a révolutionné l’accès à la connaissance. C’est Netscape qui a posé les bases du Web graphique et dynamique, avec force applications web, photos et vidéos, que vous surfez quotidiennement.

Mais au-delà de la technologie, Netscape a marqué l’histoire politico-économique récente en étant la première startup de la bulle Internet survalorisée alors qu’elle n’a pas de business model et ne fait pas de bénéfice.

Elle a aussi marqué la chronique politico-judiciaire en montrant que le grosses sociétés américaines du numérique comme Microsoft pouvaient être condamnées pour de graves pratiques anticoncurrentielles et contraires aux lois antitrust sans conséquence significative, tout cela après avoir éliminé cette startup qui menaçait leur modèle économique.

Nous vous avons déjà raconté la naissance du Web, il y a 28 ans cette année, le premier site web et l’accession du Web dans le domaine public voici 24 ans, en 1993, mais aussi la fin de Netscape, qui avait donné une autre dimension au Web, avec la naissance de la fondation Mozilla lancée sur les décombres de Netscape liquidée par AOL qui l’avait achetée une fortune en 1998.

1re introduction en bourse style bulle Internet

Aujourd’hui 9 août, nous célébrons les 22 ans de l’introduction en bourse de Nestcape comme nous le rappellait Quartz pour les 20 ans. Tellement la demande d’actions Netscape était forte, la cotation avait été retardée de deux heures. Même si une décision de dernière minute avait doublé l’offre initiale à 28 $ par action, le cours explosa à 75 $ à la mi-journée pour atteindre 58 $ à la clôture. D’un seul coup, cette startup internet de 16 mois était valorisée à 3 milliards de dollars, faisant du jour au lendemain de son cofondateur de 24 ans, Marc Andreessen, un millionnaire.

Marc Andreessen en couverture du magazine Time en 1996

Marc Andreessen en couverture du magazine Time, le 19 février 1996

Avant Netscape Navigator, nom qui a eu plus de postérité en français qu’en anglais, l’internet en général était un concept abstrait manié par des militaires et des universitaires (et pas tous). « Je ne suis pas sûr qu’Internet signifiait quelque chose pour les gens », indique Mitchell Baker, présidente de Mozilla, embauchée par Netscape en 1994. « Je pense que beaucoup de gens n’ont jamais entendu parler de lui et ne savait pas ce qu’il a été. Il n’a pas eu d’impact ni d’influence. »

Pourtant, l’interface graphique de Netscape a rendu le Web accessible aux gens ordinaires. « C’était la porte d’entrée du Web primitif », se rappelle W. Joseph Campbell, un professeur d’université américain dont le livre 1995: The Year the Future Began fait la chronique de la naissance de Netscape. « C’était une entreprise cool avec un super nom. Netscape, au milieu des années 90, évoquait cette frontière grande ouverte à toutes sortes de possibilités. »

La page d’accueil de Netscape Navigator le 9 août 1995

La page d’accueil de Netscape Navigator le 9 août 1995

Josh Quittner, qui a coécrit Speeding the Net: The Inside Story of Netscape and How It Challenged Microsoft, dit que d’autres navigateurs ont émergé à cette époque, mais Netscape a réussi au début parce qu’il « a tout fait bien » (à un moment, le navigateur revendiquait 90 % du marché). « Il était facile à utiliser », dit Quittner. « Il a rendu les pages visibles pour tout le monde. Il a débloqué ce monde mystérieux pour les gens normaux, et le monde entier a changé. »

Une semaine après l’introduction en bourse de Netscape, le géant du logiciel Microsoft lançait la première version d’Internet Explorer, déclarant la guerre des navigateurs des années 90. Impossible pourtant de rivaliser avec Microsoft qui incorpore Internet Explorer dans son système d’exploitation dominant Windows 95 sans surcroît de prix. Il gagne ainsi rapidement des parts de marché. Irrésistiblement, Microsoft remporte cette guerre (ou cette bataille). Bien qu’une cour fédérale juge en 2000 que Microsoft avait violé les lois antitrust, il était trop tard pour sauver le soldat Netscape.

En 1998, AOL dans un deal à 4,2 milliards de dollars a acheté Netscape et l’a incorporé. AOL n’a pas su ou voulu user de sa puissance comme un levier pour redonner de l’intérêt à celui devenu son navigateur Netscape (le sien propre ayant toujours été basé sur Internet Explorer pour rester au cœur de Windows).

Netscape 6.0 Preview Release 3

Netscape 6 Preview Release 3 splash screen basé sur Mozilla

L’héritage de Netscape

Pourtant, son influence demeure. Tout un tas des technologies au cœur du Web encore aujourd’hui ont été inventées par Netscape comme le langage de programmation JavaScript et Secure Sockets Layer (SSL), un protocole pour échanger de manière privée des données entre serveurs et navigateurs web.

Netscape 6 Peview Release 1

Netscape a aussi engendré Mozilla. Pour se relancer au milieu de la guerre des navigateurs, Netscape a décidé de publier en open source le code de son navigateur pour que les autres puissent y contribuer. « Ça a été la naissance de Mozilla au sein de Netscape », selon Mitchell Baker, présidente de Mozilla. AOL a poursuivi le développement de Mozilla après avoir gobé Netscape. Après avoir liquidé Netscape en tant que division de développement de logiciels et viré les ingénieurs travaillant sur Mozilla, AOL dota une fondation à but non lucratif indépendante d’un petit pécule et lui abandonna la direction du projet. Des cendres de Netscape émergea la fondation Mozilla et finalement le navigateur Firefox dont, rappelons-le, le succès força Microsoft qui avait abandonné le développement d’Internet Explorer et le Web dans un piteux état à reprendre le développement actif de son navigateur. La vitalité du Web attira de nouveaux concurrents qui bâtirent des produits performants pour en tirer parti jusqu’à ce que l’explosion des applications mobiles natives ne viennent le remettre en cause.

« C’était un crève-cœur de voir notre entreprise disparaître », nous dit Rosanne Siino, professeure à l’université de Stanford et vice-présidente de la communication de Netscape lors de l’introduction en bourse. « Nous savons ce que nous avons fait. Nous savons quelle révolution nous avons créée. C’est quelque chose que je n’oublierai jamais. »


Un souvenir ? Une idée ? Racontez-nous votre histoire de Mozilla et du logiciel libre.


Mozinet


Notre précédent coup d’œil dans le rétro : MoCo a 10 ans


Crédit illustrations : capture n° 1 Netscape 1.1 Jon Niola

Images nos 2 et 3 (Time et capture Netscape Navigator 1.0) Internet History Podcast

Capture n° 4 Netscape Navigator le 9 août 1998 Quartz

Capture n° 5 splashscreen Netscape 6 Preview Release 3 GUIdebook

Capture n° 6 Netscape 6 Preview Release 2 Andrew Turnbull

Article issu d’une première version publiée pour feu Firefox OS.

vendredi 4 août 2017

Création de MoCo – 3 août 2005 – Coup d'œil dans le rétro

Mozilla Leadership : boards (août 2017)

Firefox n’est pas né de nulle part. Il est le fruit d’une riche histoire. Découvrons-en un événement marquant.

Mozilla Leadership : boards (août 2017)Le 3 août 2005, la Mozilla Foundation, l’organisation d’intérêt général sans but lucratif de développement de logiciels et chargée du pilotage du projet Mozilla, a fondé une filiale à 100 %, la Mozilla Corporation. Couramment abrégée en MoCo, l’entreprise est une filiale soumise à l’impôt, servant les mêmes objectifs sans but lucratif et d’intérêt public que l’organisation mère, la fondation Mozilla. La Mozilla Corporation est depuis lors responsable du développement, du marketing et de la distribution des produits Mozilla.

À cette époque, les contrats de partage des revenus issus des recherches dans Firefox rapportaient de plus en plus d’argent à mesure que les parts de marché de Firefox augmentaient. En créant une division commerciale, les activités générant des revenus de la nouvelle entité peuvent fournir des fonds pour soutenir le développement, les tests et la production de divers technologies open source issues du projet Mozilla. La gestion des activités génératrices de revenus associées avec ces produits permet aussi à la fondation de rester une organisation exonérée d’impôts. MoCo n’est pas une société commerciale comme les autres. Elle ne distribue pas de dividendes à divers actionnaires, ni ne propose de stock-options ou d’intéressement à ses employés.

Le rôle principal de la fondation est de superviser, diriger et promouvoir le projet open source Mozilla. La fondation n’est pas chargée du développement du code de Mozilla, mais laisse cette responsabilité à d’autres organisations et à des individus participant au projet Mozilla dont Mozilla Corporation. Firefox est développé, distribué et promu par des employés de la MoCo avec les bénévoles participant au projet dans ces domaines.

Lire la suite

lundi 31 juillet 2017

Mozilla ouvre la voix

robot greetings

robot greetingsIl y a moins de deux semaines, Mozilla lançait le projet Common Voice afin de crowdsourcer une base de phrases prononcées et notées par la communauté, et disponible pour tous. Bien que le projet n’accepte actuellement que des contributions en anglais – même si de nouvelles langues sont promises pour très bientôt – l’article de Kelly Davis sur les plans de Mozilla d’ouvrir la reconnaissance vocale va bien plus loin. L’initiative qui y est décrite défend les valeurs de Mozilla que sont l’ouverture, la standardisation, l’interopérabilité, l’innovation… et relève de domaines de pointe comme la reconnaissance vocale et le machine learning, tout en faisant appel à la participation de la communauté et au-delà, pour le bien public.

La communauté a traduit cet article pour vous :

Comment utiliser une interface vocale ?

Le mois dernier à San Francisco, mes collègues de Mozilla se sont promenés dans les rues pour récolter des échantillons d’anglais oral auprès des passants. C’était le lancement du projet Common Voice, destiné à créer une base de données open source de fichiers audio utilisables par les développeurs pour alimenter et « éduquer » de nouvelles applications de reconnaissance vocale.

Quel est le problème avec la reconnaissance vocale ?

La parole devient rapidement un moyen favori d’interaction avec les appareils électroniques individuels tels que téléphones, tablettes et téléviseurs. Quiconque ayant essayé de saisir le titre d’un film avec le clavier de leur télécommande voient clairement l’intérêt de la reconnaissance vocale. Selon une étude, il est trois fois plus rapide de parler à votre téléphone ou votre ordinateur que de saisir une recherche à l’écran.

Lire la suite

mercredi 26 juillet 2017

Firefox, le Web et la fin de Flash

Flash et Firefox

Flash et FirefoxAdobe est le propriétaire de la technologie et des plugins Flash, encore très répandus actuellement malgré les critiques sévères des éditeurs de navigateurs et de systèmes d’exploitation. Sa popularité et la dette technique accumulée les ont empêchés de supprimer la prise en charge de ce fardeau dans la plupart de leurs produits.

Aujourd’hui, Adobe en concertation avec les éditeurs de navigateurs majeurs dont Mozilla a annoncé la fin de vie de Flash et leur plan pour que son extinction se passe au mieux.

La communauté vous a traduit l’annonce publié par Benjamin Smedberg (architecte de l’équipe d’intégrité produit pour Firefox) sur le blog des versions futures :

Lire la suite

Firefox Focus pour Android 1.1

Transcription de notre vidéo Focus pour Android 1.1 : le million et 3 nouveautés : Transcription Depuis quelques jours, Firefox Focus, le navigateur privé de Mozilla, vous propose une nouvelle version ! Juste un mois après la sortie de la version 1.0 que l’on vous a présentée en longueur, Mozilla  […]

Lire la suite

mardi 25 juillet 2017

Haussons la voix tous ensemble pour le Web – Common Voice

Common Voice

Common VoiceLe 19 juillet 2017, Daniel Kessler a annoncé le projet Common Voice. Ce projet entend faire appel à la participation des internautes pour crowdsourcer une base de données de voix ordonnées pour permettre l’innovation dans le domaine de la reconnaissance vocale.

Pour l’heure, il n’est possible que de prononcer et contrôler des phrases en anglais. L’annonce que nous vous avons traduite montre bien qu’il est dans les objectifs de Mozilla pour sa base de données participatives d’aller beaucoup plus loin.


Vous n’avez pas si fréquemment l’occasion de contribuer à un gigantesque projet mondial destiné à rendre Internet plus inclusif tout en aidant les développeurs à créer un meilleur Internet. Aujourd’hui n’est pas un jour comme les autres.

J’ai le plaisir de vous annoncer que ce matin Mozilla a lancé le projet Common Voice, une réalisation collaborative pour créer une base de données open source destinée aux applications de reconnaissance vocale.

Lire la suite

Geek Faëries, nous y étions

la queue pour entrée au Geek Faeries

la queue pour entrée au Geek Faeries Nous vous l’avions annoncé, nous étions présents aux Geek Faëries 2017, un festival en plein air, rassemblant des milliers de passionnés, qui se déroule tous les ans à Selles-sur-Cher (Loir-et-Cher).

Les organisateurs nous avaient promis un énorme évènement. Ce fut le cas. Pour l’édition 2017 (la numéro 8), la qualité fut au rendez-vous comme lors des éditions précédentes. Cet événement, comme le montre la photo de fil d’attente avant l’ouverture, a attiré beaucoup de monde. Malgré son envergure, ce festival reste convivial. Il permet toujours d’échanger et de communiquer sur sa passion, même pendant les pluies d’orage de début juin.

Tout d’abord, le festival s’est déroulé dans la cour du château et aux alentours, permettant de découvrir de nombreux espaces : le jeu, les concerts, les web séries, les stands…

Lire la suite

vendredi 21 juillet 2017

Firefox Focus pour Android, le million et 3 demandes exaucées

1 million de Firefox Focus

Nous vous avons pas mal parlé de Firefox Focus depuis un mois qu’il est sorti pour Android en plus de la version pour iOS (iPhone, iPad, iPod Touch). Mozilla a publié pour ses 1 mois une nouvelle version pour Android de Firefox Focus, son application de navigation focalisé sur la vie privée.

Cette version 1.1 apporte 3 nouveautés demandées par les utilisateurs dont les vidéos plein écran (bientôt pour YouTube) et la gestion des téléchargements (NB : les fichiers téléchargés ne seront pas supprimés lors de l’effacement de l’historique de Firefox Focus).

Pour en apprendre davantage sur ce 1er mois et cette nouvelle version, nous vous avons traduit l’annonce du blog officiel de Mozilla :

Lire la suite

samedi 15 juillet 2017

Création de la Mozilla Foundation – 15 juillet 2003 – Coup d'œil dans le rétro

La Mozilla Foundation

Firefox n’est pas né de nulle part. Il est le fruit d’une riche histoire. Découvrons-en un événement marquant. Le 15 juillet 2003 : un nouvel espoir. Avant Mozilla, il y avait Netscape, premier navigateur web commercial populaire, et nom de la société qui le développait. Obligée de passer au modèle  […]

Lire la suite

lundi 10 juillet 2017

Extensions pour le réseau social décentralisé Mastodon

Mastodon : Débutez

Mastodon : DébutezMastodon est le réseau qui a percé récemment chez les libristes. Pourquoi ? Parce qu’il est décentralisé et basé sur du logiciel libre. Ainsi, ce n’est pas un silo à données ni une boîte noire. Mastodon est auditable et, si vous n’êtes pas content du gestionnaire de votre serveur, vous prenez vos données et vous les emmenez dans une autre instance de Mastodon, voire les mettez sur votre propre instance que vous hébergez sur votre propre serveur.

Nous sommes sur Mastodon. Nous avons choisi l’instance de La Quadrature du Net, l’association amie de défense des libertés en ligne : @Mozilla@mamot.fr, c’est comme ça que se notent les comptes puisqu’il faut connaître l’instance, réseau décentralisé oblige.

Mastodon

Lire la suite

mardi 4 juillet 2017

Grammalecte², faisons vivre cette super extension Firefox

Grammalecte pour Firefox : correction grammaticale

MÀJ : Le 1er palier a été atteint grâce à vous. Merci ! Nous aurons donc une WebExtension avec un meilleur correcteur grammatical.

Grammalecte pour Firefox : correction grammaticaleVous le connaissiez peut-être déjà dans LibreOffice, la suite bureautique libre, ou vous l’avez peut-être découvert lors de sa précédente campagne de financement participatif réussie pour créer des extensions de correction grammaticale pour Firefox et Thunderbird : Grammalecte est un logiciel libre qui cherche de nouveaux fonds dans une seconde campagne de financement participatif qui prend fin dans 6 jours.

(Re)lire : Grammalecte – Calendrier de l’Avent – Jour 1

Olivier a lancé une seconde campagne qui est à 66 % de son premier palier, il faudrait donc en six jours réunir 5 000 euros. Il s’agirait d’améliorer la correction grammaticale et de faire évoluer les intégrations aux navigateurs web.

Lors du prochain cycle de développement, priorité à la grammaire. Le but de cette partie de la campagne est très simple : améliorer la détection des erreurs, fournir de meilleures suggestions, réduire le nombre de faux positifs, etc.

Lire la suite

samedi 1 juillet 2017

RMLL de Saint-Étienne, on y sera

RMLL logo 2017

RMLL logo 2017 La précédente édition des Rencontres mondiales du logiciel libre (RMLL) s’était déroulée en 2015 à Beauvais, où nous étions présents ; voyez notre article.

L’édition 2017 des RMLL se déroulera dans la ville de Saint-Étienne (42) du 1er au 7 juillet et nous y serons.

Lire la suite

French-speaking Community Mozilla Month

Mozilla, photo de groupe annexée rapport 2015

Mozilla, photo de groupe annexée rapport 2015With a wordplay on “Mot-zilla” which means word-zilla but sounds Mozilla, we chose and introduced a Mozilla-related word each day: so we wrote 30 articles, and we promoted them on our social media (along with an introduction to this initiative and today a summary (in French)).

Lire la suite

Tous les mots du mois Mots-zilla

Mozilla, photo de groupe annexée rapport 2015

Mozilla, photo de groupe annexée rapport 2015Durant ce mois de juin 2017, la communauté Mozilla francophone vous a invité à découvrir chaque jour un nouveau mot de l’univers de Mozilla : 30 jours, 30 Mots-zilla !

Nous espérons que vous connaissiez mieux désormais le projet Mozilla, sa diversité et les valeurs que nous défendons. Nous espérons aussi qu’au terme de ce sprint vous comprenez mieux pourquoi nous, Mozilliens, contribuons avec passion au projet au sein de notre communauté locale et dans toutes les communautés de par le monde.

La communauté Mozilla est très ouverte aux nouveaux·lles, alors n’hésitez pas à venir nous parler pour trouver votre moyen de participer.

Lire la suite

vendredi 30 juin 2017

Mozilla – le mois Mots-zilla

free the lizard ! mozilla.org

Durant ce mois de juin, la communauté Mozilla francophone vous invite à découvrir chaque jour un nouveau mot de l’univers de Mozilla : 30 jours, 30 Mots-zilla !

Notre premier Mot-zilla a été Firefox, il est logique que notre dernier soit Mozilla.

free the lizard ! mozilla.orgCe nom a été forgé comme nom de code de Netscape, le premier navigateur web majeur commercial. Il s’agirait d’une déformation de Mosaic killer avec une sonorité évoquant le monstre reptilien Godzilla. Avant les pandas roux, les références étaient depuis Netscape aux reptiles et aux dinosaures.

Quand Netscape libère le code de Netscape Communicator le 31 mars 1998, la communauté de développeurs (dont beaucoup de Netscapers) s’organise sous le nom de mozilla.org. La suite internet libre qui sortira finalement en version 1.0 le 5 juin 2002 sera nommée Mozilla.

Lire la suite

jeudi 29 juin 2017

Firefox Nightly – le mois Mots-zilla

Firefox Nightly : menu ouvert

Durant ce mois de juin, la communauté Mozilla francophone vous invite à découvrir chaque jour un nouveau mot de l’univers de Mozilla : 30 jours, 30 Mots-zilla !

Firefox Nightly : menu ouvertNotre Mot-zilla du jour est Firefox Nightly et comme un fait exprès (mais non) Firefox Nightly devient une activité Activate Mozilla aujourd’hui.

Qu’est-ce que Firefox Nightly ?

Firefox vous connaissez ! Nightly est pour nocturne, car il s’agissait de compiler et publier une version du travail du jour des développeurs. Actuellement, il arrive d’avoir plus d’une version quotidienne poussée vers les utilisateurs.

Nightly est donc une préversion de développement de Firefox destinée aux tests, mise à jour régulièrement, avec les ajouts que les développeurs considèrent comme testables. Depuis la fin du canal Aurora, Nightly est la version de Firefox à utiliser pour tester à un stade précoce les nouveautés qui se retrouveront un jour dans le Firefox tout public, et qui permet de rendre ce dernier meilleur en découvrant à une stade avancé les bogues que le développeurs auront ainsi le temps de corriger.

Lire la suite

mercredi 28 juin 2017

Navigateur – le mois Mots-zilla

Firefox sur tous les appareils

Durant ce mois de juin, la communauté Mozilla francophone vous invite à découvrir chaque jour un nouveau mot de l’univers de Mozilla : 30 jours, 30 Mots-zilla !

Firefox sur tous les appareilsNavigateur est notre Mot-zilla. Pourtant, nous vous avons déjà présenté le mot Firefox qui pourrait sembler être le pendant spécifique de Mozilla pour navigateur. Si vous pensez cela, c’est que vous savez déjà ce qu’est un navigateur web. En effet, la communauté Mozilla, dans les salons où elle tient des stands, doit souvent expliquer ce qu’est un navigateur web.

Pour beaucoup, leur navigateur web est Google. Maintenant que Chrome est dominant ça peut sembler de moindre importance, mais, pour le grand public il y a d’autant plus de confusion entre navigateur web et un moteur de recherche. Pour convaincre, il nous est nécessaire de faire comprendre les notions de base (il y a aussi la différence entre Internet et Web dans la même optique).

Lire la suite

mardi 27 juin 2017

HTTPS – le mois Mots-zilla

représentation des lettres https

représentation des lettres https Durant ce mois de juin, la communauté Mozilla francophone vous invite à découvrir chaque jour un nouveau mot de l’univers de Mozilla : 30 jours, 30 Mots-zilla !

Le protocole de transfert hypertexte sécurisé, est plus connu par son sigle HTTPS. C’est une combinaison du HTTP avec une couche de chiffrement comme SSL ou TLS. HTTPS assure la sécurité du transport des informations entre navigateur et serveur en en empêchant l’interception. HTTPS garantit la confidentialité et l’intégrité du message et l’authentification des parties.

Lire la suite

lundi 26 juin 2017

Transvision – le mois Mots-zilla

Logo Transvision

Durant ce mois de juin, la communauté Mozilla francophone vous invite à découvrir chaque jour un nouveau mot de l’univers de Mozilla : 30 jours, 30 Mots-zilla !

Logo TransvisionComme chez Mozilla on aime bien les termes bizarres, on ne va pas tout de suite vous parler de Transvision, mais de L10N. Cette abréviation se compose d’un « L » de 10 lettres et d’un « N », et est mis pour « localization » (oui, vous avez bien compté, il fait 12 lettres). Chez Mozilla, on préfère parler de localisation plutôt que de traduction. La localisation implique en plus une adaptation au contexte local (vous pouvez quand même parler de traduction, on vous comprendra :) ).

Depuis le début du projet Mozilla, la localisation est l’œuvre des communautés locales, avec des employés embauchés pour des tâches centrales dans le domaine, et des logiciels et services qui prennent en compte l’internationalisation (i18n). L’i18n prépare les logiciels aux spécificités des langues et des cultures du monde entier (par exemple, la prise en compte des langues écrites de droite à gauche).

Locasprint 2017 : travailEt Transvision dans tout cela ? Eh bien, Transvision est un service web fourni par Mozilla francophone pour chercher des chaînes de caractères dans les dépôts de code de Mozilla. Il facilite donc le travail des localisateurs de toutes les locales de Mozilla. Il leur permet ainsi de vérifier la cohérence des traductions dans l’ensemble des dépôts. Il est aussi utilisé par les traducteurs de documentation des produits Mozilla (SUMO, MDN…) pour trouver aisément la traduction exacte qui a été retenue par les localisateurs de ces produits.

Lire la suite

dimanche 25 juin 2017

Hacker – le mois Mots-zilla

Mozilla Maker Party

Durant ce mois de juin, la communauté Mozilla francophone vous invite à découvrir chaque jour un nouveau mot de l’univers de Mozilla : 30 jours, 30 Mots-zilla !

Mozilla Maker PartyLe Manifeste de Mozilla dispose dans son principe 5 que :

Chacun doit pouvoir modeler Internet et l’usage qu’il en fait.

… et dans le 7 que :

Les logiciels libres et open source favorisent le développement d’Internet comme ressource publique.

La naissance même du mouvement du logiciel libre se base sur la curiosité et la nécessité de comprendre le fonctionnement du logiciel pour le modifier et lui faire faire ce que l’on veut.

Comme on a vu pour les licences libres, la 1re liberté du logiciel libre (en fait la 2de) énonce :

la liberté d’étudier le fonctionnement du programme et de l’adapter à ses besoins ;

Et la 3e (la 4e en fait) :

la liberté d’améliorer le programme et de distribuer ces améliorations au public, pour en faire profiter toute la communauté.

Ces libertés supposent l’accès au code source du logiciel pour pouvoir le hacker. Dérivé du verbe anglais to hack, hacker peut avoir plusieurs significations dans le domaine même de l’informatique, dont certaines péjoratives.

Lire la suite

- page 1 de 12