Mot-clé - logiciel libre

Fil des billets - Fil des commentaires

lundi 10 juillet 2017

Extensions pour le réseau social décentralisé Mastodon

Mastodon : Débutez

Mastodon : DébutezMastodon est le réseau qui a percé récemment chez les libristes. Pourquoi ? Parce qu’il est décentralisé et basé sur du logiciel libre. Ainsi, ce n’est pas un silo à données ni une boîte noire. Mastodon est auditable et, si vous n’êtes pas content du gestionnaire de votre serveur, vous prenez vos données et vous les emmenez dans une autre instance de Mastodon, voire les mettez sur votre propre instance que vous hébergez sur votre propre serveur.

Nous sommes sur Mastodon. Nous avons choisi l’instance de La Quadrature du Net, l’association amie de défense des libertés en ligne : @Mozilla@mamot.fr, c’est comme ça que se notent les comptes puisqu’il faut connaître l’instance, réseau décentralisé oblige.

Mastodon

Lire la suite

mardi 4 juillet 2017

Grammalecte², faisons vivre cette super extension Firefox

Grammalecte pour Firefox : correction grammaticale

MÀJ : Le 1er palier a été atteint grâce à vous. Merci ! Nous aurons donc une WebExtension avec un meilleur correcteur grammatical.

Grammalecte pour Firefox : correction grammaticaleVous le connaissiez peut-être déjà dans LibreOffice, la suite bureautique libre, ou vous l’avez peut-être découvert lors de sa précédente campagne de financement participatif réussie pour créer des extensions de correction grammaticale pour Firefox et Thunderbird : Grammalecte est un logiciel libre qui cherche de nouveaux fonds dans une seconde campagne de financement participatif qui prend fin dans 6 jours.

(Re)lire : Grammalecte – Calendrier de l’Avent – Jour 1

Olivier a lancé une seconde campagne qui est à 66 % de son premier palier, il faudrait donc en six jours réunir 5 000 euros. Il s’agirait d’améliorer la correction grammaticale et de faire évoluer les intégrations aux navigateurs web.

Lors du prochain cycle de développement, priorité à la grammaire. Le but de cette partie de la campagne est très simple : améliorer la détection des erreurs, fournir de meilleures suggestions, réduire le nombre de faux positifs, etc.

Lire la suite

dimanche 25 juin 2017

Hacker – le mois Mots-zilla

Mozilla Maker Party

Durant ce mois de juin, la communauté Mozilla francophone vous invite à découvrir chaque jour un nouveau mot de l’univers de Mozilla : 30 jours, 30 Mots-zilla !

Mozilla Maker PartyLe Manifeste de Mozilla dispose dans son principe 5 que :

Chacun doit pouvoir modeler Internet et l’usage qu’il en fait.

… et dans le 7 que :

Les logiciels libres et open source favorisent le développement d’Internet comme ressource publique.

La naissance même du mouvement du logiciel libre se base sur la curiosité et la nécessité de comprendre le fonctionnement du logiciel pour le modifier et lui faire faire ce que l’on veut.

Comme on a vu pour les licences libres, la 1re liberté du logiciel libre (en fait la 2de) énonce :

la liberté d’étudier le fonctionnement du programme et de l’adapter à ses besoins ;

Et la 3e (la 4e en fait) :

la liberté d’améliorer le programme et de distribuer ces améliorations au public, pour en faire profiter toute la communauté.

Ces libertés supposent l’accès au code source du logiciel pour pouvoir le hacker. Dérivé du verbe anglais to hack, hacker peut avoir plusieurs significations dans le domaine même de l’informatique, dont certaines péjoratives.

Lire la suite

jeudi 22 juin 2017

Firefox Focus – le mois Mots-zilla

Firefox Focus

Durant ce mois de juin, la communauté Mozilla francophone vous invite à découvrir chaque jour un nouveau mot de l’univers de Mozilla : 30 jours, 30 Mots-zilla !

Firefox FocusMozilla, devant l’intérêt suscité par Firefox Focus sur iOS, a décidé de sortir une version pour Android bien qu’il existe déjà une version de Firefox disposant de son propre moteur de rendu, Gecko. Comme sa sœur pour iOS, Firefox Focus pour Android est traduite en français.

Firefox Focus est un navigateur mobile simple et centré sur la vie privée. Le blocage des traqueurs lui offre rapidité et économie dans la consommation de données. Si vous avez un Android supérieur ou égal à 5.0, essayez-le quelques jours ou gardez-le sous le coude pour vos navigations sensibles.

Essayons donc cette application sur un téléphone Android (7.0). Au premier lancement, Firefox Focus vous fait un petit tour du propriétaire.

Firefox Focus pour Android : tour 1Firefox Focus pour Android : tour 2Firefox Focus pour Android : tour 3

L’écran d’accueil dépouillé invite à l’action. Mais étant curieux, regardons le menu.

Firefox Focus pour Android : écran d'accueil

Lire la suite

vendredi 16 juin 2017

Licences libres – le mois Mots-zilla

free the lizard ! mozilla.org

Durant ce mois de juin, la communauté Mozilla francophone vous invite à découvrir chaque jour un nouveau mot de l’univers de Mozilla : 30 jours, 30 Mots-zilla !

free the lizard ! mozilla.orgLe projet Mozilla a débuté par la libération du code source de Netscape le 31 mars 1998. Concrètement, la société américaine en cours de rachat par AOL, a rendu public la recette de sa suite logicielle sur laquelle elle détenait le copyright et l’a proposée sous une licence libre, c’est-à-dire qui respectait les principes dégagés pour appartenir à cette catégorie. Des licences spécifiques ont été créées la NPL et la MPL qui répondaient au besoin de mêler code propriétaire et code libre dans un même logiciel, mais en respectant les 4 libertés de la définition du logiciel libre de la Free Software Foundation de Richard Stallman :

  1. la liberté d’exécuter le programme, pour tous les usages ;
  2. la liberté d’étudier le fonctionnement du programme et de l’adapter à ses besoins ;
  3. la liberté de redistribuer des copies du programme (ce qui implique la possibilité aussi bien de donner que de vendre des copies) ;
  4. la liberté d’améliorer le programme et de distribuer ces améliorations au public, pour en faire profiter toute la communauté.

Les licences du logiciel libre peuvent être incompatibles entre elles. Pour limiter ce biais, Mozilla a décidé de proposer le code de ses logiciels phares sous trois licences du logiciel libre : la MPL, la GPL et la LGPL.

Lire la suite

jeudi 1 juin 2017

Firefox – le mois Mots-zilla

Firefox pour ordinateur

Firefox pour ordinateurDurant ce mois de juin, la communauté Mozilla francophone vous invite à découvrir chaque jour un nouveau mot de l’univers de Mozilla : 30 jours, 30 Mots-zilla !

À tout seigneur tout honneur ! Firefox est le projet phare de Mozilla. Il est né de la séparation du navigateur web de la suite internet Mozilla issue de la libération du code source de Netscape en 1998.

Firefox – Mozilla Firefox de son nom complet – exécute les standards du Web ou les technologies en préparation grâce à son propre moteur d’affichage, Gecko, pour les systèmes d’exploitation Windows, macOS, GNU Linux et Android. Son code source est disponible sous licences libres et il est développé selon les principes d’ouverture du logiciel libre.

Lire la suite

dimanche 16 avril 2017

Mozilla était aux Journées du logiciel libre de Lyon

JDLL 2017

JDLL 2017Comme nous vous l’avions annoncé, il ne fallait pas louper l’édition 2017 des JDLL (Journées du logiciel libre) de Lyon. Tout le monde est rentré chez soi avec pleins de souvenirs de ces deux journées passionnantes.

Cette 18ᵉ édition a donné une nouvelle ampleur à l’événement pour le plus grand plaisir des visiteurs et des participants.

Tout d’abord, l’ouverture d’un espace plus grand avec un étage supplémentaire permettant d’accueillir davantage d’associations qui disposaient de surfaces plus grandes, ce qui facilitait la circulation entre les différents stands. Ainsi, les visiteurs pouvaient parler facilement avec leurs exposants préférés ou ceux qu’ils découvraient.

Lire la suite

vendredi 31 mars 2017

Libération du code source de Netscape et naissance de Mozilla – 31 mars 1998

Mascotte Mozilla boxant

Mascotte Mozilla boxantFirefox n’est pas né de nulle part. Il est le fruit d’une riche histoire. Découvrons-en un événement marquant dans ce nouveau Coup d’œil dans le rétro.

NetscapeLe 31 mars est le jour de l’anniversaire officiel du projet Mozilla. C’est le 31 mars 1998 que Netscape libéra le code source de Netscape Communicator 5.0.

Lire la suite

samedi 25 mars 2017

L'épopée de Firefox OS

Stand Firefox OS au Mobile World Congress 2013

par Ben Francis

Stand Firefox OS au Mobile World Congress 2013 Mobile World Congress, 2013

Je me souviens, lors d’un dîner d’équipe, que Mitchell Baker, présidente de Mozilla et « Chief Lizard Wrangler », a parlé de l’importance de la narration. Elle a dit combien raconter les événements dans la communauté des logiciels libres nous aident à réfléchir sur des expériences collectives et à en tirer des leçons.

Eh bien, je suis Ben et je suis un Mozillien. Je suis ingénieur en logiciel qui a travaillé sur le projet « Boot to Gecko » à plein temps pendant cinq ans et j’ai une histoire à raconter.

En tant qu’ingénieur du projet, je ne dispose pas d’une vision complète quand il s’agit de prendre des décisions à très haut niveau, des aspects financiers et des partenariats commerciaux. Mais j’ai été impliqué dans le projet pendant une longue période, plus longtemps en fait que n’importe lequel de ses cofondateurs, et j’ai appris beaucoup aux niveaux de l’ingénierie, de la conception et du produit.

Donc, je voudrais vous raconter ma version de l’histoire de Firefox OS, de la naissance du projet logiciel open source Boot to Gecko par un message sur une liste de diffusion et l’ouverture d’un dépôt GitHub vide en 2011, en passant par son lancement commercial comme le système d’exploitation mobile Firefox OS, jusqu’à la « transition » avec des millions de lignes de code transmises à la « communauté » en 2016.

Au cours de cette épopée de cinq ans, des centaines de membres de la vaste communauté Mozilla se sont réunis avec une vision commune pour bouleverser l’écosystème applicatif avec la puissance du Web ouvert. Je voudrais livrer mes réflexions sur nos succès, nos échecs et les leçons que nous pouvons tirer de cette expérience d’amener un système d’exploitation mobile basé sur un navigateur open source jusqu’à la commercialisation.

Ceci n’est pas un raccourci de l’histoire, il fait plus de 7 500 mots, alors d’abord voici un résumé sur les points clés au cas où vous ne pouvez pas tout lire ! Cela va sans dire, ce sont juste mes opinions personnelles.

Lire la suite

jeudi 23 mars 2017

Debian repasse par Mozilla Paris

Logo Debian

Logo Debian Cela faisait très longtemps que le système d’exploitation Debian n’avait pas fait un arrêt dans les locaux de Mozilla Paris. Pour réparer cet oubli, il y sera les 13 et 14 mai 2017.

Debian est un système d’exploitation libre pour votre ordinateur. Un système d’exploitation est un ensemble de programmes et d’utilitaires simples qui font tourner un ordinateur. Debian est distribué avec des dizaines de milliers de paquets, des logiciels précompilés rassemblés pour une installation simple sur votre machine. Un certain nombre d’autres systèmes d’exploitation comme Ubuntu et Tails, sont basés sur Debian.

Lire la suite

mardi 31 janvier 2017

Mozilla au Fosdem 2017

Fosdem stand 2016

Fosdem stand 2016 Par rapport aux éditions précédentes, le Fosdem a changé de mois. Il se déroule cette année les 4 et 5 février 2017 à Bruxelles en Belgique.

(Re)lisez notre article sur Mamie Fox revient du Fosdem 2016

Ce rendez-vous est un événement européen incontournable qui rassemble des milliers de développeuses et développeurs. Vous pouvez y retrouver des dev très compétents dans leurs spécialités et des personnes très sympathiques. Des membres de la communauté francophone seront bel et bien présents.

Lire la suite

mercredi 16 novembre 2016

Mozilla sera au Capitole du Libre ce week-end

Capitole du Libre 2012 : stand Mozilla

Le Capitole du Libre, « l’événement du Logiciel Libre à Toulouse », se déroule ce week-end des 19 et 20 novembre 2016. Ce rendez-vous annuel est gratuit, et ouvert à tous et à toutes, sur le campus de l’ENSEEIHT (carte libre).

Capitole du Libre 2012 : stand Mozilla

Le Capitole du Libre promet de traiter à la fois des thèmes grand public et des thèmes pour techniciens. Jugez-en vous-même :

Lire la suite

jeudi 10 novembre 2016

Retrouvez Mozilla à la Ubuntu Party ce week-end

Ubuntu Paris 1610

Ubuntu Paris 1610Chaque année, la communauté Ubuntu organise deux événements à l’occasion de la sortie d’une version de son système d’exploitation libre basé sur GNU-Linux. Le week-end prochain se déroulera la deuxième édition de l’année de l’Ubuntu Party Paris. Cette édition aura lieu les 12 et 13 novembre à la Cité des sciences et de l’industrie de la Villette, à Paris, pour marquer la sortie d’Ubuntu 16.10. Chaque édition est fréquentée en moyenne par 3 000 personnes.

Ces deux jours ont pour but de sensibiliser les utilisateurs aux logiciels libres et au système d’exploitation open source Ubuntu. Ainsi, vous pourrez assister à des conférences et visiter des exposants.

Mozilla aura aussi un stand dans l’espace associations où vous pourrez découvrir les nouvelles versions des ses logiciels comme Firefox et Firefox Nightly en français… Enfin, c’est aussi l’occasion d’échanger avec les Mozilliens présents autour des nombreux sujets du moment comme les libertés sur Internet, la réforme du droit d’auteur en Europe et des projets comme Firefox, Quantum, Rust, Servo, etc.

Lire la suite

samedi 5 novembre 2016

Le fonds de Mozilla qui sécurise l’open source et le Net

moz love open

moz love openDans le récent article de Richard Barnes sur tout ce que fait Mozilla pour la sécurité du Net (que nous vous avons traduit), l’ingénieur sécurité décrivait comment Mozilla, grâce à des dotations, aidait ses pairs dans la communauté open source à améliorer leur sécurité grâce au programme Mozilla Open Source Support (MOOS). Un sous-programme appelé Secure Open Source Fund ou SOS Fund a aussi été institué pour sécuriser les solutions open source grâce à des audits.

Chris Riley qui dirige l’équipe Net Policy de Mozilla a donné une interview à opensource.com pour expliquer le fonctionnement de ce fonds.

Les logiciels open source sont une part centrale de l’internet, mais la majorité est développée sans un soutien institutionnel. Malgré leur succès au sein de Mozilla et d’importantes organisations, les programmes de récompenses pour le signalement de bogues de sécurité, connus sous le nom de bug bounty, ne sont pas suffisants. De nombreux projets n’ont pas assez de ressources propres pour payer les sommes nécessaires et régler les problèmes qui émergent alors.

Lire la suite

lundi 3 octobre 2016

Tristan Nitot : « agir pour se protéger contre la Surveillance:// »

Tristan Nitot 2016

Nous accueillons aujourd’hui un vieil habitué des lieux. En plus d’être un célèbre auteur sur le Web, il nous revient avec un livre… en papier.

Tristan Nitot 2016Bonjour Tristan. Inutile de te présenter aux Mozilliens, mais pour les plus jeunes, peux-tu nous rappeler les grandes étapes de ton implication dans le projet Mozilla ?

Bonjour Mozinet, bonjour les Mozilliens !

J’ai eu la chance de participer au tout début du projet Mozilla, lors de son lancement en janvier 1998 : j’étais employé de Netscape et je travaillais au marketing et relations presse, en plus d’être un fan de logiciel libre (j’avais rencontré Stallman quelques années auparavant et j’étais utilisateur d’Emacs).

En 2001, je suis passé à un poste « évangéliste Europe » pour promouvoir Gecko, le moteur de ce qui allait devenir Firefox. C’était pas une période facile, car tous les sites étaient faits pour Internet Explorer qui avait plus de 90 % de parts de marché !

Lire la suite

mardi 9 août 2016

Christophe Villeneuve, Rep Mozilla de juillet 2016 - Ⅱ

Hellosct1

Hellosct1Comme promis, nous nous retrouvons avec Christophe Villeneuve, notre Rep Mozilla du mois de juillet. Il nous racontait ses expériences dans les cultures libres et le partage du savoir et du code dans le domaine des logiciels.

Pour le PHP, il faut aussi des bases de données ?

J’ai associé PHP avec MySQL pour réaliser mes programmes, mais j’ai aussi utilisé et réalisé des programmes pour communiquer avec d’autres bases de données, comme la base de données Access de Microsoft.

En 2000, il y avait 3 secteurs qui m’intéressaient :

  • Le PHP et le graphique
  • Le PHP et la Gestion
  • Le PHP et les bases de données.

Et ça a donné quoi ?

Au niveau des réalisations visibles, du côté graphique : de la conception DAO pour faire de l’impression personnalisé en numérique à distance. Au niveau de la gestion : la réalisation de formulaires dynamiques en HTML à partir de PHP. Pour les bases de données : le PHP et l’ODBC pour que PHP puisse contrôler les données du Pack Office, principalement Access. L’ensemble de ces applications sont toujours disponibles et, avec un peu de recherche, on les retrouve sur Internet.

Tu utilisais des licences libres systématiquement ?

Bien entendu ! J’ai réalisé d’autres programmes dont certains à destination des professionnels. Et oui, j’utilisais des licences libres et, si c’était Internet, c’était d’office le langage PHP. Du côté office, les entreprises étaient sous MS Office, mais en dehors et, dès que je pouvais, je pensais aux solutions libres. Le point marginal, c’est que Microsoft était associé à ASP et moi je démontrais qu’on pouvait l’associer à PHP.

Lire la suite

lundi 8 août 2016

Christophe Villeneuve, Rep Mozilla de juillet 2016

Hellosct1

Hellosct1Flore Allemandou a été la première Française à être élue Rep du mois en novembre 2014. Aujourd’hui, c’est au tour de Christophe Villeneuve, qui obtient la récompense en juillet 2016, que nous rencontrons. Comme nous l’avions sous la main et que la dédicace de sa nomination nous intriguait (100 activités, autres communautés et surtout cookies Firefox), nous lui avons proposé de nous raconter son parcours. Comme il est bavard, vous aurez même droit à deux articles !

Bonjour Christophe

Bonjour à tous.

Atari STeComment as-tu découvert l’informatique ?

J’ai commencé quand j’étais au collège où l’informatique grand public arrivait dans les supermarchés avec les marques comme Amstrad CPC, Atari, Amiga et certains de mes potes avaient déjà des ZX81 et des Spectrum 512. Au collège, j’ai rejoint rapidement le club informatique pour apprendre et taper des lignes de codes sur MO5 et TO7 dans les années 1983-1984.

Tu étais déjà hacker ?

La notion de hack n’existait pas sous la forme que l’on connaît aujourd’hui. Il fallait apprendre à connaître le hardware des machines et, par conséquent, l’assembleur 68000 pour apprendre à mieux exploiter la machine et le Basic / GFA Basic ont été mes principaux langages pour commencer. J’ai pu approfondir mes connaissances sur Amstrad CPC 664 quelques mois et ensuite sur un 6128 (à disquette !) pendant plusieurs années avant de passer à Atari 520 ST et 1040 STE - Falcon.

Lire la suite

mardi 25 décembre 2012

Retour sur le fOSSa (Free & Open Source Software in Academia)

Compte rendu par David Rajchenbach-Teller, Performance Team, Mozilla La semaine dernière, je suis allé présenter une partie du travail de Mozilla à FOSSa (Free & Open Source Software in Academia), une conférence dédiée aux liens entre le monde académique et le monde libre. Bref résumé des points  […]

Lire la suite

vendredi 4 mai 2012

MozFR à l'Ubuntu Party de Paris en mai

La communauté Mozilla Francophone sera présente à l'Ubuntu Party de Paris les 12 et 13 mai prochains où nous tiendrons un stand présentant le projet Mozilla dans son ensemble ainsi que les différentes possibilités de contributions aux projets francophones. Bien que la participation aux Ubuntu  […]

Lire la suite