Mot-clé - communauté

Fil des billets - Fil des commentaires

vendredi 4 août 2017

Création de MoCo – 3 août 2005 – Coup d'œil dans le rétro

Mozilla Leadership : boards (août 2017)

Firefox n’est pas né de nulle part. Il est le fruit d’une riche histoire. Découvrons-en un événement marquant.

Mozilla Leadership : boards (août 2017)Le 3 août 2005, la Mozilla Foundation, l’organisation d’intérêt général sans but lucratif de développement de logiciels et chargée du pilotage du projet Mozilla, a fondé une filiale à 100 %, la Mozilla Corporation. Couramment abrégée en MoCo, l’entreprise est une filiale soumise à l’impôt, servant les mêmes objectifs sans but lucratif et d’intérêt public que l’organisation mère, la fondation Mozilla. La Mozilla Corporation est depuis lors responsable du développement, du marketing et de la distribution des produits Mozilla.

À cette époque, les contrats de partage des revenus issus des recherches dans Firefox rapportaient de plus en plus d’argent à mesure que les parts de marché de Firefox augmentaient. En créant une division commerciale, les activités générant des revenus de la nouvelle entité peuvent fournir des fonds pour soutenir le développement, les tests et la production de divers technologies open source issues du projet Mozilla. La gestion des activités génératrices de revenus associées avec ces produits permet aussi à la fondation de rester une organisation exonérée d’impôts. MoCo n’est pas une société commerciale comme les autres. Elle ne distribue pas de dividendes à divers actionnaires, ni ne propose de stock-options ou d’intéressement à ses employés.

Le rôle principal de la fondation est de superviser, diriger et promouvoir le projet open source Mozilla. La fondation n’est pas chargée du développement du code de Mozilla, mais laisse cette responsabilité à d’autres organisations et à des individus participant au projet Mozilla dont Mozilla Corporation. Firefox est développé, distribué et promu par des employés de la MoCo avec les bénévoles participant au projet dans ces domaines.

Lire la suite

lundi 31 juillet 2017

Mozilla ouvre la voix

robot greetings

robot greetingsIl y a moins de deux semaines, Mozilla lançait le projet Common Voice afin de crowdsourcer une base de phrases prononcées et notées par la communauté, et disponible pour tous. Bien que le projet n’accepte actuellement que des contributions en anglais – même si de nouvelles langues sont promises pour très bientôt – l’article de Kelly Davis sur les plans de Mozilla d’ouvrir la reconnaissance vocale va bien plus loin. L’initiative qui y est décrite défend les valeurs de Mozilla que sont l’ouverture, la standardisation, l’interopérabilité, l’innovation… et relève de domaines de pointe comme la reconnaissance vocale et le machine learning, tout en faisant appel à la participation de la communauté et au-delà, pour le bien public.

La communauté a traduit cet article pour vous :

Comment utiliser une interface vocale ?

Le mois dernier à San Francisco, mes collègues de Mozilla se sont promenés dans les rues pour récolter des échantillons d’anglais oral auprès des passants. C’était le lancement du projet Common Voice, destiné à créer une base de données open source de fichiers audio utilisables par les développeurs pour alimenter et « éduquer » de nouvelles applications de reconnaissance vocale.

Quel est le problème avec la reconnaissance vocale ?

La parole devient rapidement un moyen favori d’interaction avec les appareils électroniques individuels tels que téléphones, tablettes et téléviseurs. Quiconque ayant essayé de saisir le titre d’un film avec le clavier de leur télécommande voient clairement l’intérêt de la reconnaissance vocale. Selon une étude, il est trois fois plus rapide de parler à votre téléphone ou votre ordinateur que de saisir une recherche à l’écran.

Lire la suite

mardi 25 juillet 2017

Haussons la voix tous ensemble pour le Web – Common Voice

Common Voice

Common VoiceLe 19 juillet 2017, Daniel Kessler a annoncé le projet Common Voice. Ce projet entend faire appel à la participation des internautes pour crowdsourcer une base de données de voix ordonnées pour permettre l’innovation dans le domaine de la reconnaissance vocale.

Pour l’heure, il n’est possible que de prononcer et contrôler des phrases en anglais. L’annonce que nous vous avons traduite montre bien qu’il est dans les objectifs de Mozilla pour sa base de données participatives d’aller beaucoup plus loin.


Vous n’avez pas si fréquemment l’occasion de contribuer à un gigantesque projet mondial destiné à rendre Internet plus inclusif tout en aidant les développeurs à créer un meilleur Internet. Aujourd’hui n’est pas un jour comme les autres.

J’ai le plaisir de vous annoncer que ce matin Mozilla a lancé le projet Common Voice, une réalisation collaborative pour créer une base de données open source destinée aux applications de reconnaissance vocale.

Lire la suite

vendredi 21 juillet 2017

Firefox Focus pour Android, le million et 3 demandes exaucées

1 million de Firefox Focus

Nous vous avons pas mal parlé de Firefox Focus depuis un mois qu’il est sorti pour Android en plus de la version pour iOS (iPhone, iPad, iPod Touch). Mozilla a publié pour ses 1 mois une nouvelle version pour Android de Firefox Focus, son application de navigation focalisé sur la vie privée.

Cette version 1.1 apporte 3 nouveautés demandées par les utilisateurs dont les vidéos plein écran (bientôt pour YouTube) et la gestion des téléchargements (NB : les fichiers téléchargés ne seront pas supprimés lors de l’effacement de l’historique de Firefox Focus).

Pour en apprendre davantage sur ce 1er mois et cette nouvelle version, nous vous avons traduit l’annonce du blog officiel de Mozilla :

Lire la suite

samedi 1 juillet 2017

Tous les mots du mois Mots-zilla

Mozilla, photo de groupe annexée rapport 2015

Mozilla, photo de groupe annexée rapport 2015Durant ce mois de juin 2017, la communauté Mozilla francophone vous a invité à découvrir chaque jour un nouveau mot de l’univers de Mozilla : 30 jours, 30 Mots-zilla !

Nous espérons que vous connaissiez mieux désormais le projet Mozilla, sa diversité et les valeurs que nous défendons. Nous espérons aussi qu’au terme de ce sprint vous comprenez mieux pourquoi nous, Mozilliens, contribuons avec passion au projet au sein de notre communauté locale et dans toutes les communautés de par le monde.

La communauté Mozilla est très ouverte aux nouveaux·lles, alors n’hésitez pas à venir nous parler pour trouver votre moyen de participer.

Lire la suite

vendredi 30 juin 2017

Mozilla – le mois Mots-zilla

free the lizard ! mozilla.org

Durant ce mois de juin, la communauté Mozilla francophone vous invite à découvrir chaque jour un nouveau mot de l’univers de Mozilla : 30 jours, 30 Mots-zilla !

Notre premier Mot-zilla a été Firefox, il est logique que notre dernier soit Mozilla.

free the lizard ! mozilla.orgCe nom a été forgé comme nom de code de Netscape, le premier navigateur web majeur commercial. Il s’agirait d’une déformation de Mosaic killer avec une sonorité évoquant le monstre reptilien Godzilla. Avant les pandas roux, les références étaient depuis Netscape aux reptiles et aux dinosaures.

Quand Netscape libère le code de Netscape Communicator le 31 mars 1998, la communauté de développeurs (dont beaucoup de Netscapers) s’organise sous le nom de mozilla.org. La suite internet libre qui sortira finalement en version 1.0 le 5 juin 2002 sera nommée Mozilla.

Lire la suite

jeudi 29 juin 2017

Firefox Nightly – le mois Mots-zilla

Firefox Nightly : menu ouvert

Durant ce mois de juin, la communauté Mozilla francophone vous invite à découvrir chaque jour un nouveau mot de l’univers de Mozilla : 30 jours, 30 Mots-zilla !

Firefox Nightly : menu ouvertNotre Mot-zilla du jour est Firefox Nightly et comme un fait exprès (mais non) Firefox Nightly devient une activité Activate Mozilla aujourd’hui.

Qu’est-ce que Firefox Nightly ?

Firefox vous connaissez ! Nightly est pour nocturne, car il s’agissait de compiler et publier une version du travail du jour des développeurs. Actuellement, il arrive d’avoir plus d’une version quotidienne poussée vers les utilisateurs.

Nightly est donc une préversion de développement de Firefox destinée aux tests, mise à jour régulièrement, avec les ajouts que les développeurs considèrent comme testables. Depuis la fin du canal Aurora, Nightly est la version de Firefox à utiliser pour tester à un stade précoce les nouveautés qui se retrouveront un jour dans le Firefox tout public, et qui permet de rendre ce dernier meilleur en découvrant à une stade avancé les bogues que le développeurs auront ainsi le temps de corriger.

Lire la suite

mercredi 28 juin 2017

Navigateur – le mois Mots-zilla

Firefox sur tous les appareils

Durant ce mois de juin, la communauté Mozilla francophone vous invite à découvrir chaque jour un nouveau mot de l’univers de Mozilla : 30 jours, 30 Mots-zilla !

Firefox sur tous les appareilsNavigateur est notre Mot-zilla. Pourtant, nous vous avons déjà présenté le mot Firefox qui pourrait sembler être le pendant spécifique de Mozilla pour navigateur. Si vous pensez cela, c’est que vous savez déjà ce qu’est un navigateur web. En effet, la communauté Mozilla, dans les salons où elle tient des stands, doit souvent expliquer ce qu’est un navigateur web.

Pour beaucoup, leur navigateur web est Google. Maintenant que Chrome est dominant ça peut sembler de moindre importance, mais, pour le grand public il y a d’autant plus de confusion entre navigateur web et un moteur de recherche. Pour convaincre, il nous est nécessaire de faire comprendre les notions de base (il y a aussi la différence entre Internet et Web dans la même optique).

Lire la suite

lundi 26 juin 2017

Transvision – le mois Mots-zilla

Logo Transvision

Durant ce mois de juin, la communauté Mozilla francophone vous invite à découvrir chaque jour un nouveau mot de l’univers de Mozilla : 30 jours, 30 Mots-zilla !

Logo TransvisionComme chez Mozilla on aime bien les termes bizarres, on ne va pas tout de suite vous parler de Transvision, mais de L10N. Cette abréviation se compose d’un « L » de 10 lettres et d’un « N », et est mis pour « localization » (oui, vous avez bien compté, il fait 12 lettres). Chez Mozilla, on préfère parler de localisation plutôt que de traduction. La localisation implique en plus une adaptation au contexte local (vous pouvez quand même parler de traduction, on vous comprendra :) ).

Depuis le début du projet Mozilla, la localisation est l’œuvre des communautés locales, avec des employés embauchés pour des tâches centrales dans le domaine, et des logiciels et services qui prennent en compte l’internationalisation (i18n). L’i18n prépare les logiciels aux spécificités des langues et des cultures du monde entier (par exemple, la prise en compte des langues écrites de droite à gauche).

Locasprint 2017 : travailEt Transvision dans tout cela ? Eh bien, Transvision est un service web fourni par Mozilla francophone pour chercher des chaînes de caractères dans les dépôts de code de Mozilla. Il facilite donc le travail des localisateurs de toutes les locales de Mozilla. Il leur permet ainsi de vérifier la cohérence des traductions dans l’ensemble des dépôts. Il est aussi utilisé par les traducteurs de documentation des produits Mozilla (SUMO, MDN…) pour trouver aisément la traduction exacte qui a été retenue par les localisateurs de ces produits.

Lire la suite

dimanche 25 juin 2017

Hacker – le mois Mots-zilla

Mozilla Maker Party

Durant ce mois de juin, la communauté Mozilla francophone vous invite à découvrir chaque jour un nouveau mot de l’univers de Mozilla : 30 jours, 30 Mots-zilla !

Mozilla Maker PartyLe Manifeste de Mozilla dispose dans son principe 5 que :

Chacun doit pouvoir modeler Internet et l’usage qu’il en fait.

… et dans le 7 que :

Les logiciels libres et open source favorisent le développement d’Internet comme ressource publique.

La naissance même du mouvement du logiciel libre se base sur la curiosité et la nécessité de comprendre le fonctionnement du logiciel pour le modifier et lui faire faire ce que l’on veut.

Comme on a vu pour les licences libres, la 1re liberté du logiciel libre (en fait la 2de) énonce :

la liberté d’étudier le fonctionnement du programme et de l’adapter à ses besoins ;

Et la 3e (la 4e en fait) :

la liberté d’améliorer le programme et de distribuer ces améliorations au public, pour en faire profiter toute la communauté.

Ces libertés supposent l’accès au code source du logiciel pour pouvoir le hacker. Dérivé du verbe anglais to hack, hacker peut avoir plusieurs significations dans le domaine même de l’informatique, dont certaines péjoratives.

Lire la suite

vendredi 23 juin 2017

Mozilla Reps – le mois Mots-zilla

Logo Mozilla Reps

Logo Mozilla Reps Durant ce mois de juin, la communauté Mozilla francophone vous invite à découvrir chaque jour un nouveau mot de l’univers de Mozilla : 30 jours, 30 Mots-zilla !

La fondation Mozilla fait confiance à sa communauté. Elle a mis en place un programme appelé Mozilla Reps qui permet à des Mozilliens bénévoles passionnés de devenir représentants officiels de Mozilla dans leur pays ou leur région.

Lire la suite

mercredi 21 juin 2017

Bienvenue au MozFest de Londres

MozFest : photo de groupe

MozFest : photo de groupeLe MozFest, pour Mozilla Festival, tiendra sa 8ᵉ édition à Londres cet automne. Le mouvement du Web ouvert s’y retrouvera du vendredi 27 au dimanche 29 octobre. Des passionné·e·s des technologies, des éducateur·rice·s et des makers se réuniront pour explorer le futur du Web ouvert.

Le MozFest, c’est plus de 1 600 visiteur·se·s, plus de 50 participant·e·s de 50 pays et 325 ateliers et conférences.

Vous avez jusqu’au 1er août pour répondre à l’appel à propositions avec des activités interactives et inclusives.

Il s’agit d’une formidable opportunité. Et, pour vous en convaincre, qui de mieux placé que le directeur général de la Mozilla Foundation, Mark Surman ?

Lire la suite

mardi 20 juin 2017

Navigation privée – le mois Mots-zilla

Firefox pour Android : accueil de l'onglet de navigation privée

Durant ce mois de juin, la communauté Mozilla francophone vous invite à découvrir chaque jour un nouveau mot de l’univers de Mozilla : 30 jours, 30 Mots-zilla !

Firefox pour Android : accueil de l'onglet de navigation privéeLa navigation privée s’invite aujourd’hui dans notre mois Mots-zilla. Ce n’est d’ailleurs pas sa première représentation dans notre série. Elle a déjà eu un rôle de premier plan dans notre Mot-zilla Vie privée. Elle a également fait une apparition remarquée dans les mots Cookies et Empreinte où elle luttait contre le pistage par ces techniques. Même si vous avez été jusqu’ici un·e lecteur·rice attentif·ve de notre œuvre en 30 chapitres, nous espérons que vous apprécierez ce focus sur la navigation privée.

Déjà, soyons clair avec ce que n’est pas la navigation privée. Ce n’est pas un moyen d’anonymisation du surf ; pour cela tournez-vous avec précautions vers le Tor Browser ou le système Tails. Ce n’est pas un moyen de cacher sa navigation de ceux qui gèrent le réseau – votre FAI ou votre employeur – et ou des sites eux-mêmes. La navigation privée ne vous protégera pas non plus des enregistreurs de frappe ou des logiciels espions qui auraient pu s’installer sur votre ordinateur.

La navigation privée empêche que Firefox conserve à la fin de votre session de surf les informations correspondant à des fonctionnalités qu’il garde d’ordinaire. Ainsi, Firefox supprime à la fermeture de la fenêtre de navigation privée : l’historique des pages visitées, les entrées de formulaires, les mots de passe, la liste des téléchargements, les cookies et les caches. Par contre, les contenus que vous enregistrés vous-même ne sont pas supprimés à la fermeture. Il s’agit des marque-pages et des fichiers enregistrés.

Lire la suite

samedi 17 juin 2017

Rust – le mois Mots-zilla

Logo Rust

Logo Rust Durant ce mois de juin, la communauté Mozilla francophone vous invite à découvrir chaque jour un nouveau mot de l’univers de Mozilla : 30 jours, 30 Mots-zilla !

Le langage qui évolue et qui prend une place croissante chez Mozilla s’appelle Rust. Nous vous en avons déjà parlé dans notre précédent article sur Servo.

Lire la suite

vendredi 16 juin 2017

Licences libres – le mois Mots-zilla

free the lizard ! mozilla.org

Durant ce mois de juin, la communauté Mozilla francophone vous invite à découvrir chaque jour un nouveau mot de l’univers de Mozilla : 30 jours, 30 Mots-zilla !

free the lizard ! mozilla.orgLe projet Mozilla a débuté par la libération du code source de Netscape le 31 mars 1998. Concrètement, la société américaine en cours de rachat par AOL, a rendu public la recette de sa suite logicielle sur laquelle elle détenait le copyright et l’a proposée sous une licence libre, c’est-à-dire qui respectait les principes dégagés pour appartenir à cette catégorie. Des licences spécifiques ont été créées la NPL et la MPL qui répondaient au besoin de mêler code propriétaire et code libre dans un même logiciel, mais en respectant les 4 libertés de la définition du logiciel libre de la Free Software Foundation de Richard Stallman :

  1. la liberté d’exécuter le programme, pour tous les usages ;
  2. la liberté d’étudier le fonctionnement du programme et de l’adapter à ses besoins ;
  3. la liberté de redistribuer des copies du programme (ce qui implique la possibilité aussi bien de donner que de vendre des copies) ;
  4. la liberté d’améliorer le programme et de distribuer ces améliorations au public, pour en faire profiter toute la communauté.

Les licences du logiciel libre peuvent être incompatibles entre elles. Pour limiter ce biais, Mozilla a décidé de proposer le code de ses logiciels phares sous trois licences du logiciel libre : la MPL, la GPL et la LGPL.

Lire la suite

lundi 12 juin 2017

SUMO – le mois Mots-zilla

SUMO : Assistance de Mozilla

Durant ce mois de juin, la communauté Mozilla francophone vous invite à découvrir chaque jour un nouveau mot de l’univers de Mozilla : 30 jours, 30 Mots-zilla !

SUMO : Assistance de Mozilla

SUMO – encore un acronyme en MO ; cf. AMO et MoFo – le SU est pour support, assistance en anglais. Son chemin est donc support.mozilla.org et c’est sur ce site que vous atterrissez si vous invoquez l’aide dans Firefox, Firefox pour Android, Firefox pour iOS, Firefox Focus et Thunderbird.

Lire la suite

vendredi 9 juin 2017

Communauté – le mois Mots-zilla

Photo de groupe de Mozilla fr au Mozcamp EU 2012

Photo de groupe de Mozilla fr au Mozcamp EU 2012Durant ce mois de juin, la communauté Mozilla francophone vous invite à découvrir chaque jour un nouveau mot de l’univers de Mozilla : 30 jours, 30 Mots-zilla !

Nous aurions pu commencer par là tant la communauté est importante pour Mozilla. Il y aurait un gros millier d’employés chez Mozilla contre plus de 10 mille contributeurs actifs.

Chez Mozilla, on appelle Mozilliens les membres de la communauté qu’ils soient bénévoles ou employés.

Le but de la libération du code source de Netscape était grâce à Internet d’attirer une communauté mondiale de développeurs qui contribueraient au code d’une version libre de Netscape Communicator. Cet espoir s’est concrétisé et Firefox, les autres logiciels de Mozilla et ses services sont développés par des contributeurs du monde entier.

Lire la suite

jeudi 8 juin 2017

Thunderbird – le mois Mots-zilla

Pieuvre Thunderbird

Durant ce mois de juin, la communauté Mozilla francophone vous invite à découvrir chaque jour un nouveau mot de l’univers de Mozilla : 30 jours, 30 Mots-zilla !

Pieuvre Thunderbird Si certains considèrent qu’un logiciel de courriel installé en local est une solution totalement obsolète, d’autres louent la maîtrise de ses archives et de ses flux d’informations qu’offre un programme sur le bureau.

Thunderbird est un logiciel autonome de courriel (POP, IMAP), de nouvelles (RSS, Atom), de messagerie instantanée (IRC, Google Talk, XMPP, Twitter), de groupes de discussion (Usenet) et d’agenda (Lightning).

Thunderbird 52

Lire la suite

vendredi 2 juin 2017

MoFo – le mois Mots-zilla

triumvirat

Durant ce mois de juin, la communauté Mozilla francophone vous invite à découvrir chaque jour un nouveau mot de l’univers de Mozilla : 30 jours, 30 Mots-zilla !

Aujourd’hui, notre mot est MoFo. Drôle de sonorité, drôle d’écriture. C’est parce qu’il a été formé outre-Atlantique pour désigner la Mozilla Foundation.

En juillet 2003, AOL, le propriétaire de Netscape, licencie tous les développeurs travaillant sur le projet Mozilla et en confie les rênes à cette fondation à but non lucratif avec un petit pécule.

Lire la suite

samedi 25 mars 2017

L'épopée de Firefox OS

Stand Firefox OS au Mobile World Congress 2013

par Ben Francis

Stand Firefox OS au Mobile World Congress 2013 Mobile World Congress, 2013

Je me souviens, lors d’un dîner d’équipe, que Mitchell Baker, présidente de Mozilla et « Chief Lizard Wrangler », a parlé de l’importance de la narration. Elle a dit combien raconter les événements dans la communauté des logiciels libres nous aident à réfléchir sur des expériences collectives et à en tirer des leçons.

Eh bien, je suis Ben et je suis un Mozillien. Je suis ingénieur en logiciel qui a travaillé sur le projet « Boot to Gecko » à plein temps pendant cinq ans et j’ai une histoire à raconter.

En tant qu’ingénieur du projet, je ne dispose pas d’une vision complète quand il s’agit de prendre des décisions à très haut niveau, des aspects financiers et des partenariats commerciaux. Mais j’ai été impliqué dans le projet pendant une longue période, plus longtemps en fait que n’importe lequel de ses cofondateurs, et j’ai appris beaucoup aux niveaux de l’ingénierie, de la conception et du produit.

Donc, je voudrais vous raconter ma version de l’histoire de Firefox OS, de la naissance du projet logiciel open source Boot to Gecko par un message sur une liste de diffusion et l’ouverture d’un dépôt GitHub vide en 2011, en passant par son lancement commercial comme le système d’exploitation mobile Firefox OS, jusqu’à la « transition » avec des millions de lignes de code transmises à la « communauté » en 2016.

Au cours de cette épopée de cinq ans, des centaines de membres de la vaste communauté Mozilla se sont réunis avec une vision commune pour bouleverser l’écosystème applicatif avec la puissance du Web ouvert. Je voudrais livrer mes réflexions sur nos succès, nos échecs et les leçons que nous pouvons tirer de cette expérience d’amener un système d’exploitation mobile basé sur un navigateur open source jusqu’à la commercialisation.

Ceci n’est pas un raccourci de l’histoire, il fait plus de 7 500 mots, alors d’abord voici un résumé sur les points clés au cas où vous ne pouvez pas tout lire ! Cela va sans dire, ce sont juste mes opinions personnelles.

Lire la suite

- page 1 de 2