En 2008, ma boite joost.com avait cessé d’utiliser la plateforme Mozilla et ne faisait que des conneries. Il y avait alors un poste de responsable QA ouvert chez Mozilla Messaging. J’ai postulé et j’ai été pris. Ça fait presque dix ans. Quand Mozilla a fermé MoMo, j’ai demandé à rejoindre IT pour faire du mail côté serveur et depuis je bosse chez IT.

J’aime le libre et les systèmes ouverts. En 2015, après 15 ans de Mac OS X, je suis passé sous Linux (Fedora).

Durant mon temps libre, je gère des relais Tor, je faisais des photos et je joue avec des figurines en plastique au format 28 mm. J’aime les données ouvertes et je participe de temps en temps à des projets sur les données ouvertes.

Et ton histoire avec le Capitole du Libre ?

Stand Mozilla au Capitole du Libre 2018En 2012, j’ai rencontré ma femme à La Haye où je vivais et elle m’a dit : « je veux vivre au soleil ! » On a donc déménagé à Toulouse où je connaissais des gens. En 2013, j’ai proposé d’y organiser une Key Signing Party et on m’a dit oui. On en a fait une tous les ans depuis, sauf en 2015 suite aux attentats.

J’ai proposé divers ateliers et conférences, et depuis 2016 je gère le stand Mozilla, en ayant pris la suite de Théo.

Tu as fait une KSP cette année encore. Comment s’est-elle passée ?

On n’était pas nombreux, mais on s’y est mal pris niveau logistique. On s’est promis de faire mieux l’année prochaine :p

Le serveur de clefs a été ouvert tard, donc on n’a pas pu faire du bruit pour avoir des participants.

Tu as donc été des deux côtés : conférence et stand Mozilla. Il y avait du monde ?

J’ai aussi fait une conf. sur les données ouvertes. Il y avait une trentaine de personnes dans la salle.

Niveau stand, c’était bien animé le samedi, avec un peu moins de monde le dimanche.

On était trois sur le stand et c’est cool ; c’est mieux que deux ou un seul, car ça nous a permis d’aller donner nos conf. et moi de gérer mes enfants. Celui de 4 ans ½ a joué toute la journée sur le stand de LAN party et le plus petit a essayé mais n’a pas réussi.

Petit Mozillien à la LAN party du Capitole du Libre 2018

Que penses-tu qu’il pourrait être fait pour améliorer l’affluence ?

Pour la KSP : ouvrir le serveur avant, donner des présentations dans les écoles d’informatique et via l’association Toulibre lors de leur rencontre du mercredi pour que des néophytes puissent y participer.

Vous avez présenté plusieurs projets Mozilla. Lesquels ont eu le plus de succès ?

Le montage IoT de RzR avait le plus de sex appeal ; ça bouge, ça fait de la lumière et il y a plein de câbles. Après sur l’écran, on avait Common Voice et étonnement les gens connaissaient et avait plus ou moins déjà participé, mais c’est dur de vérifier.

Une ou deux fois, on nous a demandé si on prenait les dons. Notre réponse a été de pousser les gens vers Nightly et Common Voice. Certains ont découvert Mozilla sur Android. Quand les gens insistaient beaucoup, je les dirigeais vers le stand de Nos Oignons.

On a distribué les T-shirts MDN aux gens qui étaient capables de déchiffrer l’acronyme.

On a donc présenté les projets Common Voice, Firefox Nightly, IoT et MDN web docs et on a répondu aux questions que les gens pouvaient nous poser.

Stand Mozilla au Capitole du Libre 2018 (Ludovic Hirlimann, CC By-SA 4.0)

Le public avait une bonne connaissance de Mozilla et de son actualité ?

J’ai été surpris du nombre de personnes connaissant Common Voice.

Je pense que les gens ont vraiment bien découvert l’IoT et, en termes d’actualité, je pense que le public du CDL la suit de près.

On nous a demandé comment trouver Firefox sur F-droid. C’est Fennec qu’il faut chercher et Klar si vous voulez Focus.

Vous étiez dans le village associatif avec un certain nombre d’autres organisations du Libre. Vous avez eu de bonnes relations ?

Oui. Il y avait Fedora-fr sur notre droite avec Haiku un peu plus loin et sur la gauche on avait openSUSE et Mageia.org. En face, on avait Debian France et Debian Facile, et un peu plus loin 0 A.D., un jeu de stratégie libre. J’ai pu discuter avec le gars de Fedora, un peu avec les gars malvoyants de Debian et un peu avec le gars qui nous a prêté un câble parce que j’avais oublié mon câble HDMI.

Stand Debian au Capitole du Libre 2018

Avez-vous déjà des projets pour la prochaine édition ?

Oui !

Il y a le Fosdem avant :p J’ai même proposé une conférence pour la room Mozilla. Ça faisait bien longtemps que je n’en avais pas proposé.

Cadreur au Capitole du Libre 2018Le mot de la fin ?

Il y a les vidéos de nos talks sur la chaîne YouTube du CDL.


Mozinet

Précédent article d’événement : Retrouvez Mozilla au Capitole du Libre de Toulouse les 17 et 18 novembre

À Toulouse, le week-end des 17 et 18 novembre prochains, se tiendra le traditionnel Capitole du Libre d’automne. Comme lors des précédentes éditions, Mozilla sera présent…

Crédit illustrations : photos 1-3, 5 et 6 par Photos 7 – Capitole du Libre via Facebook. Tous droits réservés.

Photo 4 par Ludovic Hirlimann sur Flickr sous licence CC By-SA 4.0.