Mot-clé - JavaScript

Fil des billets - Fil des commentaires

dimanche 15 octobre 2017

Google, Microsoft et Mozilla ensemble pour parler Cross Browser

Les orateurs de l'événement

Les orateurs de l'événementLes éditeurs de navigateurs se parlent. Ils coopèrent dans les instances de standardisation, mais aussi participent aux mêmes conférences et rendez-vous d’évangélisation, au moins pour trois des quatre principaux.

Nous étions à la première édition de la rencontre Cross Browser chez Mozilla Paris avec des conférenciers de Google Chrome, de Microsoft Edge et de Mozilla Firefox.

Dans ce rendez-vous pour les développeurs web, Apple Safari était le grand absent de cette réunion œcuménique du Web parmi les principaux éditeurs de navigateurs et de moteurs de navigateur. Ce n’est pas dans leur culture d’entreprise, ce qui est bien dommage.

Les trois conférenciers – Philippe Antoine pour Chrome, David Rousset pour Edge (ne dites plus IE) et Jérémie Patonnier pour Firefox – ont présenté les dernières nouveautés de leur produit dans ses différentes versions en axant leur propos sur ce qu’ils avaient en commun.

Les 3 orateurs de l'événement dont David au pupitre Philippe, Jérémie et David

Dans la bonne humeur et avec une bonne dose d’autodérision (en particulier pour Microsoft), ils ont présenté leurs canaux de communication dev et les ressources pour se tenir au courant de l’avancement des technologies pour chaque plateforme. L’ambiance était plus que cordiale, chacun reconnaissant les mérites des autres dans le lancement et l’implémentation de tel ou tel standard.

Lire la suite

samedi 9 septembre 2017

Firefox 57 : chacun peut contribuer à son succès

Poster du robot

Mozilla Firefox 57 arrive à grands pas et passera bientôt en bêta. Firefox 57, le 14 novembre, sera un choc. Vous pouvez aider à ce que ce choc soit positif pour nos millions d’utilisateurs et le Web par le même mouvement. Oui, vous ! Vous avez au moins une des compétences recherchées, à commencer par être utilisateur de Firefox Nightly.

“Gandalf” a justement rédigé un billet de blog dans lequel, avec force liens, il présente ce qui vous attend dans Firefox 57 et appelle tout le monde à la mobilisation pour faire de cette version majeure entre les majeures un succès. Selon vos compétences et disponibilités, vous trouverez votre ou vos manières de participer.

Notre communauté francophone, qui sera ravie de vous aider à trouver votre voie, a traduit ce riche article pour vous :

Lire la suite

mercredi 9 août 2017

Il y a 22 ans la folie Netscape – Coup d'œil dans le rétro

Netscape 1

Firefox n’est pas né de nulle part. Il est le fruit d’une riche histoire. Découvrons-en un événement marquant.

Netscape 1Netscape, ça vous dit quelque chose ? Non ? C’est sans doute que vous êtes trop jeune pour vous souvenir de cette étoile filante qui a révolutionné l’accès à la connaissance. C’est Netscape qui a posé les bases du Web graphique et dynamique, avec force applications web, photos et vidéos, que vous surfez quotidiennement.

Mais au-delà de la technologie, Netscape a marqué l’histoire politico-économique récente en étant la première startup de la bulle Internet survalorisée alors qu’elle n’a pas de business model et ne fait pas de bénéfice.

Elle a aussi marqué la chronique politico-judiciaire en montrant que le grosses sociétés américaines du numérique comme Microsoft pouvaient être condamnées pour de graves pratiques anticoncurrentielles et contraires aux lois antitrust sans conséquence significative, tout cela après avoir éliminé cette startup qui menaçait leur modèle économique.

Nous vous avons déjà raconté la naissance du Web, il y a 28 ans cette année, le premier site web et l’accession du Web dans le domaine public voici 24 ans, en 1993, mais aussi la fin de Netscape, qui avait donné une autre dimension au Web, avec la naissance de la fondation Mozilla lancée sur les décombres de Netscape liquidée par AOL qui l’avait achetée une fortune en 1998.

1re introduction en bourse style bulle Internet

Aujourd’hui 9 août, nous célébrons les 22 ans de l’introduction en bourse de Nestcape comme nous le rappellait Quartz pour les 20 ans. Tellement la demande d’actions Netscape était forte, la cotation avait été retardée de deux heures. Même si une décision de dernière minute avait doublé l’offre initiale à 28 $ par action, le cours explosa à 75 $ à la mi-journée pour atteindre 58 $ à la clôture. D’un seul coup, cette startup internet de 16 mois était valorisée à 3 milliards de dollars, faisant du jour au lendemain de son cofondateur de 24 ans, Marc Andreessen, un millionnaire.

Lire la suite

dimanche 25 juin 2017

Hacker – le mois Mots-zilla

Mozilla Maker Party

Durant ce mois de juin, la communauté Mozilla francophone vous invite à découvrir chaque jour un nouveau mot de l’univers de Mozilla : 30 jours, 30 Mots-zilla !

Mozilla Maker PartyLe Manifeste de Mozilla dispose dans son principe 5 que :

Chacun doit pouvoir modeler Internet et l’usage qu’il en fait.

… et dans le 7 que :

Les logiciels libres et open source favorisent le développement d’Internet comme ressource publique.

La naissance même du mouvement du logiciel libre se base sur la curiosité et la nécessité de comprendre le fonctionnement du logiciel pour le modifier et lui faire faire ce que l’on veut.

Comme on a vu pour les licences libres, la 1re liberté du logiciel libre (en fait la 2de) énonce :

la liberté d’étudier le fonctionnement du programme et de l’adapter à ses besoins ;

Et la 3e (la 4e en fait) :

la liberté d’améliorer le programme et de distribuer ces améliorations au public, pour en faire profiter toute la communauté.

Ces libertés supposent l’accès au code source du logiciel pour pouvoir le hacker. Dérivé du verbe anglais to hack, hacker peut avoir plusieurs significations dans le domaine même de l’informatique, dont certaines péjoratives.

Lire la suite

samedi 24 juin 2017

WebAssembly – le mois Mots-zilla

Logo WebAssembly

Logo WebAssembly Durant ce mois de juin, la communauté Mozilla francophone vous invite à découvrir chaque jour un nouveau mot de l’univers de Mozilla : 30 jours, 30 Mots-zilla !

WebAssembly apporte de façon standardisée les performances des applications natives à la plateforme web.

WebAssembly, avec comme acronyme wasm, est un langage de programmation compilé, pour obtenir un fichier binaire et standardisé au sein du W3C.

MDN le présente ainsi :

Lire la suite

mercredi 14 juin 2017

WebVR – le mois Mots-zilla

VR sur le stand Mozilla au Fosdem 2017

VR sur le stand Mozilla au Fosdem 2017 Durant ce mois de juin, la communauté Mozilla francophone vous invite à découvrir chaque jour un nouveau mot de l’univers de Mozilla : 30 jours, 30 Mots-zilla !

La réalité virtuelle est une technologie informatique pour simuler la présence physique d’un utilisateur dans un environnement artificiel généré par des logiciels. Cet environnement interagit avec l’utilisateur.

Lire la suite

samedi 10 juin 2017

JavaScript – le mois Mots-zilla

Javascript

Durant ce mois de juin, la communauté Mozilla francophone vous invite à découvrir chaque jour un nouveau mot de l’univers de Mozilla : 30 jours, 30 Mots-zilla !

Javascript

Javascript (JS) est un pilier du Web. C’est un langage de programmation de scripts, principalement employé côté client (comme dans Firefox) dans des pages web dynamiques, mais également côté serveur.

Lire la suite

samedi 3 juin 2017

HTML5 – le mois Mots-zilla

Fusée HTML5 – MDN – Christian Heilmann

Durant ce mois de juin, la communauté Mozilla francophone vous invite à découvrir chaque jour un nouveau mot de l’univers de Mozilla : 30 jours, 30 Mots-zilla ! Aujourd’hui, notre mot est HTML5. Vous reconnaissez peut-être l’acronyme HTML qui signifie hypertext markup language. Placé avec toutes les  […]

Lire la suite

samedi 25 mars 2017

L'épopée de Firefox OS

Stand Firefox OS au Mobile World Congress 2013

par Ben Francis

Stand Firefox OS au Mobile World Congress 2013 Mobile World Congress, 2013

Je me souviens, lors d’un dîner d’équipe, que Mitchell Baker, présidente de Mozilla et « Chief Lizard Wrangler », a parlé de l’importance de la narration. Elle a dit combien raconter les événements dans la communauté des logiciels libres nous aident à réfléchir sur des expériences collectives et à en tirer des leçons.

Eh bien, je suis Ben et je suis un Mozillien. Je suis ingénieur en logiciel qui a travaillé sur le projet « Boot to Gecko » à plein temps pendant cinq ans et j’ai une histoire à raconter.

En tant qu’ingénieur du projet, je ne dispose pas d’une vision complète quand il s’agit de prendre des décisions à très haut niveau, des aspects financiers et des partenariats commerciaux. Mais j’ai été impliqué dans le projet pendant une longue période, plus longtemps en fait que n’importe lequel de ses cofondateurs, et j’ai appris beaucoup aux niveaux de l’ingénierie, de la conception et du produit.

Donc, je voudrais vous raconter ma version de l’histoire de Firefox OS, de la naissance du projet logiciel open source Boot to Gecko par un message sur une liste de diffusion et l’ouverture d’un dépôt GitHub vide en 2011, en passant par son lancement commercial comme le système d’exploitation mobile Firefox OS, jusqu’à la « transition » avec des millions de lignes de code transmises à la « communauté » en 2016.

Au cours de cette épopée de cinq ans, des centaines de membres de la vaste communauté Mozilla se sont réunis avec une vision commune pour bouleverser l’écosystème applicatif avec la puissance du Web ouvert. Je voudrais livrer mes réflexions sur nos succès, nos échecs et les leçons que nous pouvons tirer de cette expérience d’amener un système d’exploitation mobile basé sur un navigateur open source jusqu’à la commercialisation.

Ceci n’est pas un raccourci de l’histoire, il fait plus de 7 500 mots, alors d’abord voici un résumé sur les points clés au cas où vous ne pouvez pas tout lire ! Cela va sans dire, ce sont juste mes opinions personnelles.

Lire la suite

lundi 6 mars 2017

Ça bouge du côté des extensions et thèmes de Firefox !

Logo de firefox en flamme

Logo de firefox en flammeLes plans de Mozilla pour les extensions qui vont s’appliquer progressivement en 2017 font râler les développeurs d’extensions Firefox et les utilisateurs ne manqueront pas de protester quand leurs extensions ne fonctionneront plus à cause de ces changements.

Mozilla a mis au point depuis ces dernières années un nouveau modèle d’extensions à base d’API fondé sur le système mis au point par Google pour Chrome et parallèlement les modifications fondamentales qui vont être introduites dans Firefox vont provoquer des incompatibilités avec le parc existant d’extensions.

Firefox 57, prévu pour le 14 novembre 2017, sera un jalon primordial pour les extensions dont nous parle Jorge Villalobos et pour les thèmes dont nous parle Justin Dolske.

Lire la suite

vendredi 16 décembre 2016

NoScript pour plus de sécurité – Calendrier de l’Avent – Jour 16

Les Fox en luge 16-12

Les Fox en luge 16-12Parce qu’on aime les extensions et qu’elles sont essentielles au succès de tout navigateur web, nous vous proposons de découvrir ou redécouvrir une extension pour Firefox par jour jusqu’au 24 décembre, selon la tradition commerciale des calendriers de l’Avent.

Le Manifeste de Mozilla est très clair : « La sécurité des personnes sur Internet est fondamentale et ne doit pas être facultative. »

Mozilla fait d’énormes efforts pour créer un navigateur avec la sécurité à l’esprit tout au long de sa conception, pour le garder sûr en tout temps, pour y inclure des fonctionnalités de sécurité pour atténuer ou stopper les menaces en ligne et pour construire un internet plus sûr pour tous.

Voyez les articles de l’assistance de Firefox qui vous aident à « protéger votre vie privée » et qui traitent aussi de sécurité.
Retrouvez un échantillon des actions de Mozilla pour un internet plus sûr sur notre blog francophone.

Quand vous naviguez sur le Web, vous pouvez rencontrer des sites malveillants volontairement ou détournés, souvent car ces sites n’ont pas été conçus avec les meilleures pratiques de programmation ou parce qu’ils n’ont pas usé des technologies les plus sûres. Firefox a des fonctionnalités de détection et de blocage des sites et logiciels malveillants aux côtés d’autres fonctionnalités de sécurité, mais pouvons-nous aller plus loin ?

NoScript : logo xmasPour le type de menaces que tout internaute peut rencontrer en ligne, nous vous présentons NoScript, extension « en vedette » sur AMO, le dépôt des modules complémentaires de Mozilla.

Le « script » dans NoScript est du JavaScript, un langage de programmation de scripts principalement employé dans les pages web interactives. L’extension bloque les scripts sauf pour les domaines de confiance sont mis par l’utilisateur en liste blanche. NoScript protège ainsi des attaques XSS ou du détournement de clic.

Lire la suite

jeudi 1 décembre 2016

Correction express de la faille SVG liée au Tor Browser

Firefox vigilant

Firefox vigilantEn début d’année, Mozilla a soutenu Apple dans son bras de fer judiciaire avec le FBI qui voulait lui faire ajouter une porte dérobée dans un modèle d’iPhone pour permettre d’en déchiffrer le contenu.

Dans une autre affaire en mai, Mozilla a demandé en vain au FBI et au juge de lui transmettre la vulnérabilité exploitée pour casser l’anonymat de l’accusé dans Tor BrowserTor Browser repose sur la version longue durée de Firefox.

Aujourd’hui, une faille 0-day, càd qui est déjà exploitée quand elle est publiquement dévoilée, fait fort penser à la faille évoquée dans cette dernière affaire. En moins de 24 heures, Mozilla a corrigé cette vulnérabilité dans Firefox et Thunderbird. Pour être sûr d’avoir la dernière version, allez dans le menu puis cliquez sur « ? » et enfin sur « À propos de… ».

La communauté Mozilla francophone a traduit pour vous l’article du blog sécurité de Mozilla qui explique la faille et sa correction dans l’urgence.

Lire la suite

dimanche 30 octobre 2016

Quantum va vous faire réaimer Firefox et le Web

quantum

quantumMozilla vient de dévoiler son projet Quantum. Il vise à adapter Firefox au matériel d’aujourd’hui, pour le Web d’aujourd’hui. Ce plan de grande ampleur s’appuie sur les recherches fondamentales et le développement de technologies de nouvelle génération menés par Mozilla depuis plusieurs années.

Firefox et Gecko, malgré des avancées qui ont fait faire des progrès spectaculaires à Firefox en termes de performances et de stabilité, reposent toujours sur une conception fondamentale remontant au tournant du millénaire. Pas de cœurs multiples avec une puissance de calcul phénoménale sur nos ordinateurs de bureau, et encore moins sur nos téléphones mobiles, pas de puces graphiques puissantes pouvant soulager énormément le processeur principal, pas d’animations interactives multiples à exécuter de conserve.

Le projet Electrolysis – la séparation de l’interface et des contenus en plusieurs processus – se déployer petit à petit dans Firefox. « C’est la plus grande modification ayant jamais été appliquée à Firefox et pendant les prochains mois, nous déploierons la première partie d’Electrolysis pour 100 % des utilisateurs de Firefox sur ordinateur. »* Cette nouvelle organisation de Firefox servira de bases à des nouvelles fonctions comme le bac à sable (sanbox) pour isoler les contenus potentiellement dangereux.

Mais Electrolysis permet à Mozilla d’envisager les choses en bien plus grand. C’est là le grand projet dévoilé aujourd’hui : Quantum !

Quantum représente notre effort afin de développer le moteur web de prochaine génération pour Mozilla et commencer à fournir aux utilisateurs des améliorations majeures d’ici la fin 2017.*

Lire la suite