La guerre des navigateurs

Bill Gates, le patron de Microsoft, ne croyait pas au Web ouvert et sa société rate le virage d’Internet. Windows 95, sorti le 24 août 1995 et qui a vite atteint 70 % de parts de marché, ne possède pas de navigateur web. Microsoft se ressaisit et inclut Internet Explorer dans les mises à jour de Windows 95. Son navigateur dépasse vite Netscape en qualité et grignote rapidement des parts de marché.

Netscape 1.0Internet Explorer 1.0 Versions 1.0 de Netscape Navigator et d’Internet Explorer

Nous vous avons déjà conté l’introduction en bourse de Netscape, le 9 août 1995, marquant le début de la bulle Internet. Malgré la baisse des parts de marché, AOL rachète Netscape pour une somme indécente. AOL s’était montré d’accord en 1998 avec nouvelle stratégie industrielle inédite que Netscape adopte cette même année.

C’est donc le 22 janvier 1998 que Netscape annonce qu’il allait publier sous licence libre le code source de Netscape Communicator et que le logiciel dès ce jour devient gratuit, comme le concurrent Internet Explorer qui était lui intégré sans supplément au monopolistique système d’exploitation de Microsoft.

Netscape 4.08 1998 Version de Netscape Communicator dont le code source a été libérée

Et le 31 mars 2018, comme nous vous l’avons déjà raconté et comme il vous le sera sans aucun doute répété cette année des 20 ans de Mozilla, le code source de Netscape Communicator 5.0 est publié sur mozilla.org. Une organisation non constituée, mozilla.org, est créée pour gérer le projet.

mozilla.org master plan, février 1998 mozilla.org master plan, février 1998, photo prise par JWZ en 1998 via Tristan Nitot

Il s’avère vite que la base de code de Netscape ne peut constituer les fondations sur lesquelles développer un navigateur de nouvelle génération. Le 26 octobre 1998, Brendan Eich annonce la réécriture majeure du code de Communicator. Mozilla 1.0 sera propulsé par un nouveau moteur de rendu réécrit, NGLayout renommé plus tard en Gecko par le marketing de Netscape. AOL confirme ce changement.

logo star de mozilla.org

La réécriture du moteur de navigateur, d’un framework applicatif et d’une interface tous multiplateformes ne s’accorde pas avec la rentabilité commerciale qu’AOL, qui a finalisé l’achat de Netscape et son absorption en mars 1999, attend de Netscape.

Netscape Communicator 4.8 Dernière version propriétaire exclusive de Netscape

Le 14 novembre 2000 (après des bêta publiques dès avril), AOL se décide à sortir une version de Netscape basée sur une version non finie de Mozilla, la M 0.6. Netscape 6 est lent, lourd et bogué. Cette réputation lui collera à la peau malgré les améliorations des versions suivantes.

ss ns animated intro

L’an passé, nous fêtions les 15 ans de Mozilla 1.0 sorti le 5 juin 2002. Netscape 7 est basé sur cette branche de Mozilla, mais ne remontera pas la pente. En plus d’être comme Netscape 6 truffé d’ajouts imposés par AOL, il souffre de la concurrence de la suite Mozilla.

Netscape 7.0.2 Netscape 7.0.2

En 2001, Microsoft sort Internet Explorer 6 qui est encore plus intégré à Windows XP. En 2002, Internet Explorer a 95 % de parts de marché. Le jugement qui en 2000 avait conclu que « Microsoft avait maintenu son monopole par des moyens anti-concurrentiels et avait tenté de monopoliser le marché des navigateurs web » n’y change rien.

Fin mai 2003, Microsoft et AOL concluent un règlement à l’amiable pour mettre fin aux poursuites antitrust. Microsoft accepte de payer 750 millions de dollars et accorde une licence gratuite de 7 ans à AOL pour utiliser Internet Explorer.

Un mois et demi plus tard, le 15 juillet 2003, AOL licencie les employés travaillant sur le projet Mozilla et remet le sort du projet à une fondation dotée d’un petit pécule. Le projet Mozilla a 5 ans et restera jusqu’au décollage de Firefox avec une poignée de salariés.

Titanic Netscape, chaloupe Mozilla Naufrage de Netscape et survie de Mozilla : allégorie

AOL, parmi ses nombreuses erreurs de gouvernance et de gestion de Netscape, refuse au printemps 2002 le projet de navigateur léger Phoenix qui deviendra Firefox. Nous vous en parlions pour l’anniversaire des 15 ans de la sortie de Phoenix 0.1 le 22 septembre 2002.

Le 2 avril 2003, le projet Mozilla annonce « le changement le plus radical du projet Mozilla depuis la décision de fin 1998 de récrire une grande partie du code » en réorientant le développement autour de Phoenix et de Thunderbird.

Le 17 août 2004, AOL sort une version 7.2 basée sur Mozilla 1.7, la dernière version publique de la suite Mozilla.

Netscape 7.2 sous Windows XP Netscape 7.2 (n’est pas sorti en français)

Fin 2004-début 2005, AOL sort des préversions d’un Netscape 8.0 pour Windows basé sur Firefox et le 19 mai 2005 sort un navigateur autonome – dont le développement a été externalisé – basé sur Firefox 1.0 (sorti le 9 novembre 2004) et contenant aussi Trident le moteur de rendu d’Internet Explorer. Rien n’aura été épargné à Netscape.

Netscape Navigator usage share Parts de marché de Netscape entre 1994 et 2004

Comme un chant du cygne, AOL sort une version 9 de Netscape dont le développement a été réinternalisé. Elle est annoncée le 24 janvier 2007 et il est indiqué qu’elle serait multiplateforme. Comme le dernier empereur romain d’Occident s’était ironiquement appelé Romulus Augustule, Netscape 9 reprend le nom de Netscape Navigator d’illustre mémoire.

Splashscreen de Netscape 9 Écran de démarrage de Netscape 9 choisi par un concours remporté par Mario Hébert

Sorti en version finale le 15 octobre 2007, Netscape 9, basé sur Mozilla Firefox 2, ne décolle pas et ses parts de marché plafonnent à 0,6 %. Le 28 décembre 2007 est prononcée la End of Support for Netscape web browsers. Le délai de grâce est prolongé au 1er mars 2008 pour faciliter la migration des utilisateurs vers Firefox principalement, avec l’aide de Mozilla.

Netscape Navigator 9 Le dernier Netscape Navigator (basé sur Firefox)

La postérité de Netscape n’est pas uniquement notre mot navigateur, ni Firefox, Bugzilla ou le projet Mozilla, ce sont aussi des technologies venues des premiers âges du Web comme le JavaScript, les pages sécurisées en SSL/TLS, les cookies de navigateur…


Un souvenir ? Une idée ? Racontez-nous votre histoire de Mozilla et du logiciel libre.

Aller plus loin

Grandeur et décadence d’Internet Explorer, euthanasié par Microsoft – 18 mars 2015 – L’Express L’Expansion

Le procès Microsoft : un « thriller » économique [PDF] – mars 2000 – Hervé Dumez (CNRS) – Sociétal N° 28

Windows, une évolution unique – 16 oct. 2016 – Franck Landuyt – SUPINFO

Microsoft a 40 ans : la conquête du marché informatique – 7 avril 2015 – Clément Bohic – ITespresso

Historique des principaux navigateurs – mai 2005 – Fabrice Molinaro – Les-Infostrateges

L’expression « logiciel open source » souffle sur sa 20e bougie, la cofondatrice du Foresight Institute en raconte la genèse – 4 février 2018 – Stéphane le calme – Developpez


Mozinet

Notre Coup d’œil dans le rétro précédent : Il y a 15 ans sortait Phoenix 0.1

Tous nos Coups d’œil dans le rétro


Crédit illustrations : logo de Netscape sur Wikimedia Commons

Browser Wars (fr) sous licence CC By-SA 3.0

IE et Nescape 1.0, ZDNet

mozilla.org master plan, Feb ‘98

mozilla.org T-Rex en étoile, The Mozilla Organization

Allégorie de Mozilla survivant au naufrage de Netscape : Gervase Markham

Netscape 6 Preview Release 2, Linux Planet

Netscape 7.0.2, Mozinet

Netscape 7.2, 摩茲拉 sous licence CC By-SA 4.0

Netscape Navigator usage share par Minghong sur Wikimedia Commons sous licence CC By-SA 3.0

Netscape Navigator splash sreen, Mario Hubert

Netscape Navigator 9, Upwinxp sur Wikimedia Commons sous licence CC By-SA 3.0.