Mesures d’atténuation et de compensation des émissions de carbone

La protection de l’environnement ne peut se résumer à une simple compensation de nos émissions. Afin d’atteindre la neutralité carbone aujourd’hui, nous avons investi dans des compensations carbone performantes afin d’atténuer notre impact de 2019 pour nos services et nos activités commerciales. Bien que ces compensations soient un important outil pour atténuer les émissions que nous ne sommes pas encore capables d’éviter, elles n’apportent ni ne favorisent le type de transformations dont nos sociétés ont besoin pour être vraiment durables.

La meilleure stratégie climatique d’atténuation consiste à éviter les émissions et Mozilla continuera à réduire sa part tout en travaillant avec ses alliés et partenaires pour amplifier ses ambitions.

Une telle transformation exige un changement de mentalité et un degré élevé de changements organisationnels et culturels. La formation de notre personnel et la mise en place d’une gamme d’incitations pour améliorer notre impact environnemental seront essentielles pour y parvenir.

Projets de séquestration du carbone financés

Nous avons interrogé une série de distributeurs et de fournisseurs de compensations en évaluant chaque projet en fonction des critères suivants : le niveau de certification avec une préférence pour le Gold Standard et le Verified Carbon Standard (VCS), le respect de droits de l’homme, la priorité sur la séquestration du carbone plutôt que sur les mesures d’évitement, l’additionnalité et la permanence des projets, l’impact social et la résilience communautaire.

Sur la base de ces critères, nous avons décidé de travailler avec EcoAct et d’investir dans trois projets de séquestration : le projet Madre de Dios REDD au Pérou, le projet de forêt carbone Darkwoods au Canada et le projet de réserve Rimba Raya en Indonésie.

Par ailleurs, nous avons acheté des certificats d’énergie renouvelable (REC) pour nos bureaux et espaces partagés en Amérique du Nord, en Europe et à Taïwan en commençant par notre impact en 2019.

Prochaines étapes

En 2021, nous allons doubler nos efforts de réduction et élaborer des plans opérationnels avec chaque branche de notre organisation.

Nous allons notamment convertir un plus grand nombre de nos bureaux aux énergies renouvelables, reconsidérer notre politique de voyages, étudier les possibilités de l’optimisation du cloud, développer des ensembles d’outils pour l’intégrité des produits et les principes de conception, etc. Nous partagerons les détails de nos processus et objectifs à mesure que nous les affinerons.

Et pour tous ceux et toutes celles qui réfléchissent à leurs possibilités, j’aimerais entendre ce que vous pensez de ces idées :

  • Comment pouvons-nous renforcer la culture réussie du distanciel et encourager une organisation encore plus durable ?
  • Comment pouvons-nous adapter les critères de voyages et promouvoir une culture qui limite les voyages au strict nécessaire ?
  • Quelles mesures devrions-nous prendre pour atteindre le zéro déchets dans les bureaux et les espaces de travail partagés ?
  • Existe-t-il des outils qui peuvent nous aider à devenir une organisation zéro papier ?


Traduction et relecture : Mozinet, Hugues, Hellosct1, cajuteq et anonymes

Comme la version originale, cette traduction est disponible sous la licence CC By-SA 3.0.