Des émoticônes là où il n’y en avait pas

Les emojis ou émoticônes sont très populaires sur les messageries instantanées, les réseaux sociaux et les forums. Ils ont été standardisés par le Consortium Unicode, « qui vise au codage de texte écrit en donnant à tout caractère de n’importe quel système d’écriture un nom et un identifiant numérique, et ce de manière unifiée, quelle que soit la plate-forme informatique ou le logiciel ».

Des sites proposent leur propre interprétation des emojis Unicode. Les systèmes d’exploitation récents comprennent aussi un jeu d’émoticônes par défaut. Pour les autres, Firefox propose désormais ses propres émoticônes pour les systèmes sans caractères emojis natifs. Sont concernés Windows 8.0 et antérieurs et Linux. Ce sont les icônes d’EmojiOne qui sont intégrés dans Firefox.

Firefox 50 pré : code emojiFirefox 50 : emoji integré
Avant/après sur Windows 7

⇨ (Re)lisez Ajouter des émoticônes partout facilement.

Mots entiers seulement

Quand vous recherchez un mot dans la page (Ctrl+F), aux côtés des options déjà présentes (Tout surligner et Respecter la casse), vous avez dorénavant une option pour ne sélectionner que les mots entiers, càd pas la chaîne de caractères trouvée au milieu d’un mot.

Firefox 50 : recherche page : mots entiers
Les « et » dans « retweeté » ne seront plus trouvés si vous appuyez sur « Mots entiers »

Une navigation au clavier plus puissante

Onglets : défilement dans l’ordre d’utilisation

Une fonctionnalité qui était réclamée concerne le raccourci clavier Ctrl+Tab . Jusqu’ici, il permet de passer d’un onglet au suivant à droite dans la barre d’onglets. Une case à cocher dans l’onglet « Général » des options de Firefox permet de changer l’action de ce raccourci. Dorénavant si elle est cochée, les onglets défileront dans l’ordre de dernière utilisation.

Firefox 50 : Ctrl+Tab fait défiler les onglets dans l'ordre de dernière utilisation

Quand vous appuyez sur la combinaison Ctrl+Tab, une série de vignettes pour les onglets classés dans l’ordre de dernière utilisation s’affiche au milieu de l’écran. Un lien « Liste des X onglets » ouvre la liste de tous les onglets sous la flèche à droite de votre barre d’onglets.

Firefox 50 : Ctrl+Tab fait apparaître des vignettes des onglets classés dans l'ordre de dernière utilisation

Raccourci clavier pour le mode lecture

Icône du mode lecture activé (orange)Icône du mode lecture désactivé (gris)Faute d’être automatisé, le passage en mode lecture peut désormais être déclenché par une combinaison de touches de votre clavier : Ctrl+Alt+R ou Commande+Alt+R.

Le bogue du mode lecture à voix haute qui faisait que, dans certains articles, la synthèse vocale parsemait le texte de « et 39 ».

Simplification de l’écran d’accueil sur Android

Dans l’écran d’accueil qui s’affiche quand vous ouvrez un nouvel onglet ou que vous appuyez dans la barre d’adresse de Firefox pour Android, les listes des onglets récents et de l’historique ont été combinées dans une liste Historique.

Firefox pour Android 51a : combinaison de l'historique et des onglets récents

De meilleures vidéos

Vidéos en direct sur Android

Le protocole HTTP Live Streaming (HLS), initié par Apple, est notamment utilisé par YouTube pour diffuser ses vidéos en direct (streaming). Twitch.tv, le service de streaming et de VOD de jeu vidéo et d’« e-sport », utilise aussi ce protocole que prend désormais en charge Firefox pour Android via un lecteur en surcouche.

Firefox 49 : HLS non supportéFirefox pour Android 51a avec HLS
Vidéos en direct sans et avec HLS

Sur Android, Firefox renvoie désormais vers une application externe pour la lecture des types de médias qu’il ne prend pas en charge.

WebGL

Firefox 50 améliore la disponibilité de WebGL (API JavaScript pour produire des graphismes 2D et 3D interactifs) à plus de 98 % des utilisateurs sous Windows 7 et plus récents.

EME/DRM

Firefox 50 permet la lecture de vidéos protégées par des DRM sans plugin sur davantage de sites avec la prise en charge des EME dans WebM. Les DRM arrivent par l’implémentation du standard EME (Encrypted Media Extensions) pour le HTML5 permettant l’affichage de contenu vidéo comme ceux de Netflix et d’Amazon. Les composants de gestion des droits numériques appelés « Content Decryption Module (CDM) » déchiffrent, décodent et affichent la vidéo protégée (plus d’infos en anglais). La solution de Google, Widevine, est celle qui apporte aujourd’hui ces vidéos sur Windows et Mac.

firefox 49 : plugins : modules de déchiffrement de contenu (CDM)

L’aide de Mozilla a un article qui explique comment désactiver les DRM, et comment refuser et désinstaller les DRM. Mozilla met à disposition des Firefox sans DRM.

Libavcodec limitée

Libavcodec, une bibliothèque libre qui permet de décoder et d’encoder de nombreux codecs audio et vidéo, verra ses versions plus anciennes que la 54.35.1 bloquée par Firefox 50.

Améliorations de la sécurité

Réduire les risques d’attaque par confusion de type MIME

Un billet du blog sécurité de Mozilla explique comment Firefox va réduire les risques d’attaques cross-site scripting (XSS) et de fichiers polyglottes au contenu mixte mais valide dans chaque langage en rejetant les feuilles de styles, images ou scripts si leur type MIME ne correspond pas au contexte dans lequel le fichier est chargé si le serveur envoie l’en-tête X-Content-Type-Options: nosniff. Plus précisément, si le Content-Type d’un fichier ne correspond pas au contexte, Firefox bloquera le fichier, empêchera donc de telles attaques par confusion de type MIME et affichera le message suivant dans la console :

xcto console message

Exécutables

Firefox 50 ajoute la protection lors du téléchargement pour un plus grand nombre de types de fichiers exécutables pour Windows, Mac et Linux.

Reconnaissance du certificat racine de Let’s Encrypt

Let’s Encrypt est une initiative globale pour apporter le HTTPS à tous. Mozilla a fortement soutenu ce projet et la version 50 de son navigateur reconnaît l’autorité de certification.

Let's Encrypt : chaîne de confiance de Firefox

Comme toute version majeure, Firefox 50 corrige un certain nombre de failles de sécurité. Le bulletin annonce la correction de 27 failles de sécurité dont 3 critiques.

Effort sur les extensions

Démarrage et fermeture plus rapides avec des modules

Les performances de Firefox ont été améliorées par les extensions SDK ou les extensions utilisant le module de chargement SDK. Dans un billet de blog, Nicholas Nethercote indique que les extensions développées avec le SDK sont désormais plus rapides à démarrer et à fermer. Pour les utilisateurs avec de nombreux modules installés, cela peut faire une grosse différence. Il donne un exemple :

Configuration : deux fenêtres avec 15 onglets chacune et 22 modules.

  • Démarrage : 25 secondes ⇒ 14 secondes (44 % de réduction)
  • Fermeture : 30 secondes ⇒ 5 secondes (83 % de réduction)

Extensions système

Firefox 50 ne permet plus de désactiver dans about:performance les extensions système comme Pocket. Ces extensions système sont livrées avec Firefox et cachées dans l’interface principale. Elles peuvent être mises à jour séparément grâce au système de mise à jour automatique de Firefox que le navigateur consulte régulièrement. Il n’est plus besoin d’attendre la mise à jour du navigateur (source).

Firefox 50 : extensions système

Dans cette version 50, une nouvelle extension système a été introduite. Application Update Service Helper a été conçu par Mozilla pour répondre au problème de mise à jour rencontré avec Websense dans Firefox 49 :

Tout comme nous avons fait pour Websense, nous comptons disposer d’un module intégré (qui peut être mis à jour via GoFaster en cas de besoin) qui nous permettra d’ajouter un étiquetage spécial dans le ping de mise à jour pour quelque raison que ce soit.

L’extension permet à Mozilla de modifier les informations relatives aux mises à jour directement dans le navigateur. Elle permet à Mozilla de désactiver ou d’activer les mises à jour en fonction des paramètres spécifiques à l’appareil (plus d’infos en anglais).

Pour désactiver l’extension système Pocket, allez dans le panneau about:config et passez extensions.pocket.enabled à false.

Les WebExtensions

WebExtensions : tête de Fox en puzzleLes WebExtensions qui sont présentées par Mozilla comme le futur des extensions dans Firefox disposent d’un certain nombre d’API adaptées de celles mises au point par Google dans Chrome. Les WebExtensions sont par défaut compatibles avec le multi-processus déployé actuellement dans les Firefox installés.

Aux côtés d’extensions pour Chrome qui seront facilement adaptables pour Firefox, Mozilla appelle à développer les nouvelles extensions en se servant de ce modèle et à porter les existantes vers WebExtensions dès que possible.

Consultez le billet en anglais d’Andy McKay sur le blog d’AMO pour en apprendre plus sur WebExtensions dans Firefox 50 : les changements dans les API, la documentation et ce qui vous attend ensuite.

Dans un récent billet publié par Amy Tsay sur le blog des modules complémentaires de Mozilla, de nouvelles façons de contribuer aux WebExtensions vous sont proposées.

Cette version ne propose pas de nouveauté spectaculaire, mais apporte une série d’innovations qui feront la différence au quotidien, pendant que les projets d’importance comme le déploiement du multi-processus (e10s) continuent silencieusement en arrière-plan.

Le prochain train est attendu le mardi 24 janvier 2017 avec Firefox 51.

Télécharger Firefox pour ordinateur

Installer Firefox pour Android

Firefox 50


@Mozinet

Notre article de la version précédente : Mozilla Firefox 49

Crédit illustrations :

Tableaux d’émoticônes sur Wikipédia

Mozilla : console et tête de Fox en puzzle sous licence CC By-SA 3.0.

Schéma Let’s Encrypt. Tous droits réservés.


Note

Note 1 : ce n’est cependant pas la 50ᵉ version. Entre la version 1.0 et la 5.0, il y a eu d’autres versions majeures : 1.5, 2, 3, 3.5, 3.6, 4. C’est donc la 53ᵉ version.