Comme le notent Asa Dotzler et Brad Lassey sur le blog des versions futures de Firefox :

C’est un énorme projet qui prendra encore plusieurs versions à finir, mais nous possédons de bonnes fondations avec désormais cette première phase de déploiement chez les utilisateurs finaux. Nous allons bâtir sur cette fondation afin d’apporter encore plus de réactivité et de sécurité à Firefox au cours des mois à venir, sans sacrifier l’avantage en termes de consommation de mémoire que nous avons sur nos concurrents. Restez à l’écoute de ce blog et des autres blogs de Mozilla pour des nouvelles à mesure que le plus grand changement architectural de l’histoire de Firefox embarquera dans les trains vers la sortie.

Dans un billet du blog des modules complémentaires de Firefox, Kev Needham lance un appel à l’action pour le multi-processus de Firefox et les extensions.

Jusqu’ici Firefox pour ordinateur ne s’exécute que dans un seul processus du système d’exploitation. En particulier, le JavaScript exécutant l’interface (« browser UI », également connu sous le nom « code chrome ») s’exécute dans le même processus que celui présent dans les pages web (« web content » appelé aussi « contenu web » ou simplement « contenu »). Seuls depuis Firefox 3.6.4, les plugins s’exécutaient dans des processus séparés.

Firefox 48 : e10s

Pour les utilisateurs de Firefox avec e10s activé, leur navigateur va exécuter son interface dans un processus différent de celui des pages web. Dans la première itération de cette architecture, tous les onglets tourneront dans le même processus et l’interface dans un processus différent. Ainsi, le chargement des pages ne ralentira plus l’interface et sa réactivité.

Avec la version 48, 1 % des utilisateurs remplissant les conditions de déploiement à ce stade auront le mode multi-processus activé pour commencer. Les utilisateurs exclus de la population éligible sont les utilisateurs sous Windows XP, les utilisateurs de lecteurs d’écran, les utilisateurs RTL (écriture de droite à gauche) et les utilisateurs d’extensions. Les 1 % permettront des comparaisons et des retours. Si tout va bien, tous les autres utilisateurs éligibles recevront e10s dans les semaines suivantes. Sinon, le déploiement pourra être ralenti ou suspendu, et e10s pourra même être désactivé chez ceux l’ayant déjà reçu.

Fenêtre multi-processus : 1/1 (Activé par l'utilisateur)

Pour déterminer si le navigateur Firefox présent sur son ordinateur a activé e10s, il suffit de taper « about:support » dans la barre d’adresse. Si e10s est activé, le message « 1/1 (Activé par défaut) » apparaîtra sur la ligne « Fenêtres multi-processus ».

WebExtensions : les extensions multiplateformes

Fox Face puzzleLa prise en charge des WebExtensions est déclarée stable dans cette version de Firefox et Mozilla recommande aux développeurs d’extensions de commencer à utiliser les API correspondantes. Comme le soulignait la dépêche précédente de LinuxFr, la fondation s’est assurée que l’API (notamment la partie WebRequest) permette à des extensions populaires ayant trait à la sécurité et à la vie privée comme Ghostery, RequestPolicy, NoScript (voir ce billet de blog) et uBlock Origin de fonctionner avec ce nouveau modèle, quitte à étendre l’API de base qui est commune à Chrome. Par ailleurs, les WebExtensions débarquent sur la déclinaison Android du navigateur à partir de cette version 48.

Premiers pas de Rust dans Firefox

Badge RustRust (rouille) va faire ses premiers pas dans Firefox avec cette version qui sera la première à comporter du code écrit en Rust ! En l’occurrence, il s’agit du nouvel analyseur de fichiers MP4 écrit par Ralph Giles et Matthew Gregan qui remplace donc son équivalent C++ dans Gecko. Ce remplacement se fait à performances identiques, mais avec les bénéfices en sécurité inhérents au langage Rust, l’objectif de long terme étant que Gecko et Servo partagent de plus en plus de code Rust.

Notons que Rust débute avec la version pour ordinateur, et ce, simultanément sur toutes les plateformes habituellement prises en charge par Firefox (Nathan Froyd, Nick Nethercote, Ted Mielczarek, Gregory Szorc et Alex Crichton ont préparé Firefox pour qu’il puisse recevoir du code écrit en Rust). La version pour Android devrait suivre rapidement.

Signature requise pour les extensions

Les extensions doivent être signées par Mozilla, sinon elles ne pourront être installées et les extensions déjà installées seront désactivées. Ce comportement n’est pas réversible dans la version pour ordinateur, et la préférence cachée permettant de contrôler ce comportement sera supprimée de la version Android dans une prochaine version. Firefox ESR 45 (édition longue durée actuelle) impose aussi la signature des extensions, mais réversible avec la préférence cachée. Ce ne le sera plus dans la prochaine ESR (52).

Firefox 48 : extension bloquée car non vérifiée

La signature des extensions non surpassable est le seul moyen qu’a trouvé Mozilla pour que les auteurs de modules malveillants ne puissent pas contourner les défenses mises en place par Mozilla.

Cependant, cela s’avère gênant pour tester une extension pendant son développement. C’est pourquoi il est toujours possible d’utiliser Firefox « Developer Edition » (Aurora) ou une version Nightly ; des versions spéciales de la version stable et bêta, sans la marque Firefox (unbranded) et sans mise à jour automatique, seront aussi proposées uniquement en anglais.

Interface utilisateur de Firefox pour ordinateur

Barre d’adresse

De nouvelles icônes font leur apparition dans la barre d’adresse de Firefox pour, après une saisie, les pages ouvertes dans un onglet et les pages dans les marque-pages.

Firefox 48 : icônes de barre d'adresse

La liste des résultats occupe désormais toute la largeur de la fenêtre, plus juste celle de la barre d’adresse.

Nouvelle page Catalogue des modules complémentaires

Comme le notait gHacks en juillet, Firefox 48 dispose dans son gestionnaire de modules complémentaires d’une page Catalogue refondue. Les utilisateurs auront ainsi une meilleure expérience de découverte des modules complémentaires.

Firefox 48 : nouveau catalogue dans le gestionnaire de modules complémentaires

Personnalisation au clavier sous Windows

Sous Windows, dans le panneau de personnalisation de Firefox, la touche de tabulation (passer d’un bouton à l’autre) et la combinaison Maj+F10 (menu contextuel) se comportent comme elles le doivent.

Amélioration de la protection contre les téléchargements malveillants

Grâce aux progrès du service de navigation sécurisé de Google, Firefox 48 améliore sa protection contre les téléchargements malveillants et en profite pour améliorer son interface et le contrôle des options par l’utilisateur. Voyez cet article en français et le billet du blog communautaire francophone expliquant comment fonctionne le blocage des sites malveillants dans Firefox.

Uncommon badge : Potentially unwanted or uncommon downloads
Logiciels indésirables et peu communs
Dangerous badge : Malicious downloads
Téléchargements malveillants

Deux catégories sont ajoutées à la protection existante :

  • les logiciels potentiellement indésirables : ils font des changements inattendus à votre ordinateur et sont utilisés pour collecter vos informations personnelles sans votre consentement. Ce type de logiciels complexifient souvent leur désinstallation.
  • les téléchargements peu fréquents : c’est le cas du téléchargement d’un logiciel populaire comme Firefox ou VLC depuis une source inhabituelle et potentiellement malveillante vers laquelle un phishing ou hameçonnage vous aurait amené.

Firefox 48 : Options > Sécurité > Navigation sécurise

Les applications du Firefox Marketplace ne fonctionnent plus sur ordinateur

À compter de Firefox 48, les applications autonomes basées sur le moteur de Firefox qui pouvaient être installées depuis le Firefox Marketplace, la boutique d’applications de Mozilla pour Firefox OS surtout, ne fonctionneront plus. L’article de SUMO (support.mozilla.org) conseille de chercher l’application sur le Web, d’utiliser une application alternative ou de passer à Firefox ESR (édition longue durée qui les prend en charge pour un an encore).

Réduction de l’utilisation d’Adobe Flash

Comme l’annonce Benjamin Smedberg dans un billet traduit par la communauté Mozilla francophone :

Dès le mois d’août, Firefox bloquera certains contenus Flash qui ne sont pas indispensables à la navigation, tout en continuant de prendre en charge les anciens contenus Flash. Ces changements et ceux à venir vont faire bénéficier les utilisateurs de Firefox d’une sécurité renforcée, d’une réduction de la consommation énergétique, d’un chargement plus rapide des pages web et d’une plus grande réactivité lors de la navigation.

… toujours pour ordinateur

Avant d’examiner les nouveautés de la version pour Android, voici quelques-unes pour ordinateur :

  • Améliorations de WebRTC.
  • Sous Linux, les performances de Canvas ont été améliorées avec la prise en charge du rapide Skia.
  • Pour les utilisateurs de webcams Heyo, Jabra et Logitech C920, les bogues de WebRTC provoquant des distorsions de fréquences ont été corrigés.
  • Après la version 48, les extensions processeur SSE2 vont être exigées sur Windows.
  • Adieu à la numérotation automatique du modem du Remote Access Service de Windows.

Mac OS X 10.6, 10.7 et 10.8 ne sont plus pris en charge à compter de cette version. Les utilisateurs sous Mac OS concernés pourront se tourner vers Firefox 45 ESR pour bénéficier d’un petit sursis et continuer à recevoir des mises à jour pendant un temps.

Il y a bien sûr des améliorations et nouveautés pour les développeurs à commencer par une meilleure intégration de Firebug. Ils peuvent lire les notes de Firefox 48 pour les développeurs.

Firebug theme in Firefox 48 devtools

Les nouveautés de Firefox pour Android 48

Qwant dans les moteurs de recherche

Qwant fait son entrée dans la liste des moteurs de recherche de Firefox pour Android (aussi, depuis le 27 juillet, dans Firefox pour iOS) pour les versions locales francophones, du Royaume-Uni et d’Allemagne. Voyez cette interview de JB Piacentino, un ancien de Mozilla, sur l’accord entre Qwant, le moteur de recherche français respectueux de la vie privée et de la neutralité des recherches, et Mozilla.

Firefox 48 : Qwant

Écran d’accueil intelligent

Suggestions d’Amazon

Dans cette version 48 pour Android, les suggestions de recherche de produits chez Amazon ont été ajoutées à l’écran d’accueil intelligent.

Historique

Désormais, l’historique mobile est présenté avant l’historique synchronisé de l’ordinateur sur vos téléphones et tablettes.

Les onglets synchronisés sont désormais dans le panneau Historique.

Liste de lecture dans les marque-pages

La liste de lecture est désormais dans le panneau des marque-pages. Ainsi, elle est désormais synchronisable avec d’autres appareils sous Firefox.

Firefox 48 : liste de lecture Firefox 48 : liste de lecture dans les marque-pagesFirefox 48 : liste de lecture : lire hors connexionFirefox 48 : liste de lecture dans les marque-pages
Sync

Un nouveau point d’entrée a été ajouté à l’écran d’accueil intelligent pointant vers la création d’un compte Firefox pour les nouveaux utilisateurs.

Définition comme navigateur par défaut plus facile

Pour Android 6 (Marshmallow) et les versions supérieures, il est plus facile de définir Firefox comme le navigateur par défaut sur Android.

Lecteur vidéo

Les commandes du lecteur vidéo ont été redessinée, car il y en avait besoin.

Firefox 48 : lecteur vidéoFirefox 48 : menu contextuel du lecteur vidéo
Nouveau lecteur vidéo et son menu contextuel

Maintenant, lorsqu’un internaute lance une vidéo via Firefox sur un appareil Android et reçoit un coup de téléphone, l’appareil met automatiquement la vidéo en pause.

Paramètres

Les éléments d’interface des paramètres pour activer/désactiver est maintenant un bouton glissière vert ou gris.

Firefox 48 : Paramètres > Général Firefox 48 : Paramètres > Accessibilité

Les onglets sont désormais restaurés par défaut (comportement modifiable dans les paramètres avancés).

… toujours pour Android

À partir d’Android 6 (Marshmallow), Firefox affiche une barre d’action flottante à côté du texte sélectionné.

Amélioration des médias Android : enregistrez avec MediaRecorder sur Android pris en charge via des codecs logiciels et une meilleure lecture audio avec l’Android Audio Service.

Mise à jour de sécurité

Comme toute version majeure, Firefox 48 est aussi une mise à jour de sécurité. Elle corrige 23 vulnérabilités de sécurité dont 3 critiques. Certaines d’entre elles permettent à un attaquant de provoquer une exécution de code arbitraire à distance, un déni de service à distance et un contournement de la politique de sécurité.


@Mozinet, contributeurs sur LinuxFr et relu par la communauté Mozilla francophone

On ne voit bien qu’avec le cœur. L’essentiel est invisible pour les yeux. Antoine de Saint-Exupéry, Le Petit Prince, 1934

Crédit : badge Rsut