Réduire l’utilisation d’Adobe Flash dans Firefox

Les plugins des navigateurs dont Flash ont permis d’utiliser des vidéos, des contenus interactifs sur le Web. Toutefois, les plugins provoquent souvent des problèmes de stabilité, de performance et de sécurité au sein des navigateurs. Ce n’est pas un compromis acceptable pour les utilisateurs.

Mozilla et le Web de façon générale ont mis en place des mesures visant à réduire les besoins en contenus Flash pour la navigation quotidienne. Dès le mois d’août, Firefox bloquera certains contenus Flash qui ne sont pas indispensables à la navigation, tout en continuant de prendre en charge les anciens contenus Flash. Ces changements et ceux à venir vont faire bénéficier les utilisateurs de Firefox d’une sécurité renforcée, d’une réduction de la consommation énergétique, d’un chargement plus rapide des pages web et d’une plus grande réactivité lors de la navigation.

Ces dernières années, Firefox a implémenté des API web qui ont remplacé les fonctionnalités auparavant uniquement disponibles via des plugins. Cette liste inclut la lecture audio et vidéo, la lecture en streaming, l’intégration du copier/coller, des graphismes 2D et 3D rapides, la mise en réseau avec WebSocket ainsi que l’accès à la caméra ou au microphone. Au fur et à mesure que les sites web ont abandonné Flash au profit d’autres technologies web, le taux de plantage des plugins de Firefox a chuté de façon significative :

Taux de plantage des plugins Firefox

Firefox continuera sur cette lancée en bloquant le contenu Flash qui est invisible pour les utilisateurs. Cela devrait résoudre jusqu’à 10 % des plantages et ralentissements liés à Flash. Afin de minimiser les problèmes de compatibilité entre les sites web, les modifications seront d’abord limitées à une liste courte, contrôlée, de contenus Flash pouvant être remplacés par du HTML. Nous prévoyons d’étendre cette liste au fur et à mesure.

Dans le courant de l’année, nous prévoyons de compléter cette liste en ajoutant les contenus Flash utilisés pour vérifier la visibilité effective du contenu, une pratique fréquente pour mesurer la perception des publicités. Cela permettra d’améliorer les performances de Firefox et la durée de vie des batteries. Ce changement sera appliqué en même temps que Firefox implémentera l’API HTML équivalente : Intersection Observer API (bogue Firefox 1 243 846). Nous pourrons ainsi recommander aux producteurs de contenu qui utilisent Flash pour mesurer la visibilité d’adopter cette nouvelle API, dès qu’elle sera disponible.

En 2017, Firefox rendra obligatoire la demande d’activation affichée aux utilisateurs avant qu’un site web puisse activer le plugin Flash, quel que soit le contenu. Les sites web qui utilisent aujourd’hui Flash ou Silverlight, pour les vidéos ou pour les jeux vidéo, devraient prévoir de passer aux technologies HTML dès que possible. À l’heure actuelle, Firefox prend en charge des outils de lecture de vidéos chiffrées tels que Adobe Primetime et Google Widevine qui sont autant d’alternatives aux plugins vidéo.

Nous continuons à travailler en étroite collaboration avec Adobe pour offrir à nos utilisateurs la meilleure expérience possible avec Flash. Notre partenariat en ingénierie a amené des améliorations dans la prise en charge des affichages haute résolution sur Windows, un bac à sable amélioré et un pipeline de rendu du Flash accéléré qui améliore les performances et la stabilité.

Ces changements font partie de nos efforts en cours pour rendre la navigation plus sûre et plus rapide sans pour autant sacrifier la façon dont nos utilisateurs aiment utiliser le Web. Nous l’avions annoncé l’année dernière, Firefox prévoit d’arrêter le support des différents plugins NPAPI, à l’exception de Flash, en mars 2017. La prochaine version ESR de Firefox, également planifiée pour mars, continuera à prendre en charge les plugins tels que Silverlight et Java jusqu’en début 2018 pour permettre aux utilisateurs de mettre en place une transition.

Nous expérimentons en continu beaucoup d’autres fonctionnalités et améliorations qui feront de Firefox une plateforme encore plus fantastique pour la découverte et la collaboration. Vos commentaires et demandes de nouvelles fonctionnalités sont les bienvenus.

-- Benjamin Smedberg, directeur de l’ingénierie qualité de Mozilla


Traduction et relecture : Mozinet, Julien/Sphinx, Théo, Goofy

La version originale comme cette traduction sont sous licence CC By-SA 3.0 et postérieures