Exodus Privacy contre les traqueurs sur Android

Exodify ajoute le nombre des traqueurs et des permissions sur la boutique d’applications de Google pour Android, le Google Play. Cette extension utilise les rapports fournis par Exodus Privacy afin d’ajouter directement ces informations dans les pages de la boutique de Google.

Exodify ajoutant le nombre de traqueur dans la page des applis météo du Google Play Exodify ajoute le nombre de traqueurs sur la fiche Météo France du Google Play

Le nombre de traqueurs est ajouté à côté du nom des applications pour les listes d’applications et dans les fiches d’application. Un lien permet d’aller sur la fiche du site d’Exodus Privacy qui liste les « pisteurs » et les permissions demandées par l’application.

εxodus – fiche de Météo France

Le bouton de l’extension dans Firefox affiche en badge le nombre de traqueurs quand une page de Google Play est affichée. Le panneau de l’extension liste les traqueurs avec des liens vers les pages d’Exodus Privacy.

Menu d'Exodify pour Météo France – Applications sur Google Play

Le projet Exodus Privacy propose aussi une application pour Android (sans traqueur).

Kimetrak

David Legrand, le directeur de la rédaction de Next INpact, a créé cette extension qui analyse les domaines tiers chargés depuis les sites que vous consultez effectivement. En effet, l’inclusion des mêmes domaines externes aux pages visitées permet aux sites de publicités et aux plateformes de réseaux sociaux comme Facebook de vous pister à travers le Web de site en site.

Panneau du bouton de Kimetrak pour Le Figaro

Le bouton « Accéder aux statistiques » en bas du panneau de l’extension ouvre une page locale qui fait la synthèse des domaines tiers détectés en les catégorisant et vous indique quels domaines tiers ont été chargés depuis plusieurs sites différents durant votre session de navigation.

Le plus gros mensonge du Net

En avril, nous avions soutenu le projet Terms of Service; Didn’t Read (ToS;DR) dans le cadre du DuckDuckGo Privacy Challenge.

Quand nous cliquons machinalement sur le bouton « Accepter » pour accéder aux sites et services web sans avoir ni lu ni compris les conditions générales d’utilisation du site, nous participons au plus gros mensonge d’Internet. Regardez Piks3l, contributeur au projet, expliquer (dans les premières minutes) comment ToS;DR a décidé de s’attaquer à ce problème :

Interview en français d’un contributeur au projet vous expliquant
ToS;DR et son fonctionnement (via Framablog) 28 min

Le projet collaboratif qui a été relancé en novembre 2017 décortique, classse, résume et note les CGU des services web. L’extension elle vous prévient quand un service a des conditions d’utilisation problématiques. Une discrète icône se niche dans le menu d’actions pour la page (qui peut être affichée dans la barre d’adresse ou cachée dans le menu d’un clic-droit).

Panneau de l'extension ToS;DR pour YouTube

De même que les sites mal notés sont mis en avant dans la barre d’adresse, une notification attire votre attention pour que vous regardiez plus avant les problèmes que le projet a détecté dans les CGU du site en cours.

Notification système de l'extension ToS;DR pour le site 500px

Tout le matériel proposé par l’extension est, comme le site de ToS;DR, en anglais.

Terms of Service;Didn't Read

Grâce à ces extensions, vous pourrez faire des choix beaucoup plus éclairés quand il s’agira de remettre un pan de votre vie privée ou vos données personnelles à des sites ou applications.

Aller plus loin

Activez et configurez le bocage de contenu dans Firefox.

Nom Auteur Catégorie Audience Licence
Exodify Facetts Open Vie privée Pour tous GNU GPL 3.0
Kimetrak David L. Vie privée Pour tous GNU GPL 3.0
Terms of Service; Didn’t Read Abdullah Diaa, Hugo, Michiel de Jong Vie privée Pour tous GNU AGPL 3.0


Vous voilà mieux armé·e contre le pistage en ligne et pour faire les bons choix.


Mozinet
◀️ Présentation Gérer ses onglets ▶️

Crédit illustrations : Dessin des Fox par Rendleflow. Tous droits réservés.