Lorsque vous naviguez entre plusieurs sites web, vous êtes souvent suivi par des traqueurs, qui sont des petits scripts qui enregistrent ce que vous avez fait et où vous êtes allé. Sont employés des scripts, widgets ou même de minuscules images invisibles, tous intégrés dans les sites que vous consultez. Par exemple, les boutons des réseaux sociaux que vous croisez régulièrement : les sites choisissent d’inclure ces boutons (qui souvent leur donnent accès à des données utiles), mais ces boutons renvoient aussi les données aux réseaux sociaux. Parfois, ce comportement est normal, pour vous permettre de partager des articles sur vos réseaux. Mais souvent, ces données ne sont utilisées que pour faire de la publicité ciblée ou créer des profils utilisateurs, en coulisse.

Boutons de partage tiers sur un site web

Mais ce n’est pas tout. Ce qui arrive en coulisse c’est que beaucoup d’autres entreprises tierces, c’est-à-dire qui ne sont pas celles qui gèrent les sites où vous êtes, reçoivent votre activité.

Pourquoi cela existe ?

La majorité des sites collectent ces données pour personnaliser votre expérience utilisateur ou pour faire mieux fonctionner leurs services. C’est généralement vu comme normal, car cela améliore la navigation de l’utilisateur. Ils utilisent souvent des « cookies » (de petits fichiers stockés par votre navigateur) pour se souvenir de choses telles que les préférences linguistiques ou ce que contient votre panier chez un cybermarchand.

Les cookies peuvent aussi être utilisés pour vous suivre à travers tout le Web et diffuser des publicités sur les choses que vous avez regardées. Voici comme cela marche : vous consultez un site et un publicitaire tiers laisse un cookie dans votre navigateur. Le cookie peut contenir un identifiant unique – pas forcément votre nom, mais quelque chose qu’ils peuvent utiliser pour comprendre qui vous êtes et quels sites vous consultez. Les détails sur ce que vous faites à partir de ce point peuvent être transférés à un tiers et stockés sur des serveurs distants.

Pour la majorité des gens, avoir des publicités qui s’approchent de ce qu’ils cherchent est un plus. Si vous êtes dans la poterie en céramique et les plantes grasses, vous ne voulez pas de publicités pour du matériel médical ou des raccords de tuyaux et de soupapes de capacité industrielle (du déjà vu).

Quoi qu’il en soit, le plus important est que vous devriez toujours avoir le contrôle sur ce que les publicitaires savent de vous et même s’ils savent quoi que ce soit sur vous, ce qui peut être difficile quand ces traceurs travaillent en coulisses, invisibles.

Quand cela peut devenir un vrai problème ?

C’est le fait de ne pas savoir ce qu’il se passe qui rend le pistage entre les sites retors. Quand ces tiers – des vendeurs de données, des réseaux d’affiliation et des réseaux publicitaires – utilisent les cookies et d’autres méthodes de pistage, pour collecter des informations sur nos habitudes de navigation sans notre consentement.

Traquer les utilisateurs peut être utile, mais l’échange entre la valeur procurée et les données collectées ne peut être sain sans transparence, c’est-à-dire être informé, d’une façon simple et claire, de savoir qui voit nos données, avec qui elles sont partagées et avec la possibilité de dire « non, je ne veux pas être suivi ».

Comment pouvez-vous reprendre le contrôle ?

Une manière de limiter le caractère effrayant de cette pratique est d’utiliser la navigation privée avec protection contre le pistage directement dans Firefox, ce qui complique la vie des tiers qui traquent votre historique de recherche à travers de nombreux sites. C’est disponible dans nos navigateurs pour ordinateur de bureau et mobiles (et pour cause le pistage vous concerne peu importe l’appareil avec lequel vous vous connectez).

Quand vous naviguez dans une fenêtre privée, Firefox n’enregistre pas les pages que vous consultez, les cookies ni les fichiers temporaires. Ce n’est pas une solution à toute épreuve, mais pour votre navigation web au quotidien, cela peut vous apporter une certaine la tranquillité d’esprit. ◼


Vous pouvez activer la protection contre le pistage dans votre Firefox pour ordinateur et dans votre Firefox pour Android et pour iOS. Avec Firefox Focus, grâce auquel vous disposez de sessions de navigation jetables, vous disposez aussi de la protection contre le pistage pour Android et pour iOS.

Utilisez Firefox Focus pour isoler Facebook sur votre mobile
Mark Zuckerberg devant le Parlement européen !
L’extension Facebook Container inclut maintenant Instagram et Facebook Messenger


Traduction et relecture : Mozinet, Thegennok, Théo et anonymes