Facebook ContainerMozilla livre un nouvel élément en réaction au scandale Cambridge Analytica impliquant les données récoltées par Facebook, le réseau social aux 2 milliards d’abonnés. Mozilla s’est prononcé clairement sur l’affaire et les responsabilités de Facebook envers les internautes. Mozilla a appelé les utilisateurs à l’action en signant une pétition qui a déjà recueilli plus de 77 000 signatures.

Vous pouvez aussi lire en français cette interview de la présidente de Mozilla Mitchell Baker : « L’attitude de Facebook a été scandaleuse ».

Denelle Dixon, directrice de l’exploitation (COO), a annoncé que Mozilla suspendait ses annonces sur Facebook en attendant des mesures et explications convaincantes du réseau social.

Aujourd’hui, Mozilla publie une extension pour Firefox Facebook Container qui tire parti de la fonctionnalité de Firefox appelée onglets contextuels en français et containers en anglais. Cette extension permet d’isoler le site Facebook auquel vous êtes connecté du reste de votre navigation. Cet outil n’est pas magique et ne réglera pas seul les problèmes du pistage en ligne et de la collecte massive de données personnelles pour profiler les internautes.

(Re)lire : En faire plus avec les onglets contextuels

Dans la traduction des annonces de Mozilla que vous propose la communauté Mozilla francophone, les liens sont en anglais. La CNIL propose cependant une fiche Réseaux sociaux : limiter l’accès des applications tierces à vos données. Bonne lecture !


Mozilla Facebook Container Extension

Vous connecter à Facebook tout en gardant le contrôle sur vos données avec notre nouveau module Facebook Container

Nick Nguyen, le 27 mars 2018

Une vaste réflexion a lieu en ce moment à propos du pouvoir que des entreprises comme Facebook exercent sur nos vies. Ces entreprises reposent sur des plateformes informatiques si complexes qu’il n’est pas raisonnable de s’attendre à ce que les utilisateurs comprennent parfaitement les conséquences de leurs interactions avec ces plateformes. En tant qu’internaute, vous méritez de vous faire entendre et vous devriez pouvoir utiliser Internet selon vos propres conditions. Compte tenu de l’actualité sur la façon dont la collecte de données utilisateur peut donner lieu à des usages inattendus, nous avons créé un module Firefox appelé Facebook Container. Il repose sur une technologie sur laquelle nous avons travaillé au cours des deux dernières années et nous avons redoublé d’efforts pour répondre à la demande croissante d’outils visant à maîtriser davantage la sécurité et la confidentialité des données.

Les pages que vous consultez sur le Web peuvent révéler énormément d’informations vous concernant. Elles peuvent permettre de déduire où vous habitez, quels sont vos loisirs ou encore quelles sont vos convictions politiques. Associer ces informations à votre profil de réseau social peut se révéler très profitable et Facebook dispose d’un réseau entier de traqueurs sur de nombreux sites web. Ce code informatique vous piste à votre insu et il est souvent impossible de déterminer le moment où ce genre d’information a été partagé.

Le module Facebook Container isole votre session et votre identité Facebook du reste de votre navigation web. Lorsque vous installez ce module, vous pourrez continuer à utiliser Facebook normalement et Facebook sera toujours en mesure de proposer ses services ainsi que la publicité associée. La différence réside dans le fait qu’il sera beaucoup plus difficile pour Facebook de vous pister et de collecter des informations à l’extérieur du réseau social pour vous proposer des publicités et autres messages ciblés.

Ce module propose une solution alternative qui n’est pas simplement d’appeler à arrêter d’utiliser un service que beaucoup apprécient. Il fournit par contre aux utilisateurs les outils nécessaires pour se protéger des effets indésirables induits par leur utilisation de Facebook. Le module Facebook Container n’aurait pas permis d’éviter la collecte des données récupérées par Cambridge Analytica dans le scandale actuel. Néanmoins, les quantités de données collectées à partir de notre navigation sont énormes, il est donc primordial de donner le choix à l’utilisateur pour limiter les données partagées avec des sociétés tierces.

Facebook n’est pas la seule organisation qui pratique la collecte de données en dehors de son propre site, et notre but n’est pas de pointer du doigt une organisation spécifique. Nous souhaitons ici apporter une solution rapide à un problème concret. Une bonne hygiène numérique passe aussi par la revue de vos paramètres de confidentialité pour chaque site et application que vous utilisez de façon régulière. En ce qui concerne les paramètres de Facebook, l’Electronic Frontier Foundation (EFF) a quelques conseils relatifs au partage de vos données et comment mieux les contrôler.

Pour en savoir plus sur le fonctionnement de Facebook Container, jetez un œil au blog Firefox Frontier (traduit ci-dessous).

Pour installer le module Facebook Container, rendez-vous ici.


L’extension Facebook Container ou comment maîtriser le pistage de Facebook

Le 27 mars 2018

L’extension Multi-Account Containers (basée sur les onglets contextuels) a changé la vie de bon nombre d’utilisateurs, elle leur permet d’utiliser en parallèle plusieurs comptes différents pour gérer leur vie numérique sans mélanger tous leurs comptes. Afin de permettre plus spécifiquement aux utilisateurs de Firefox de reprendre le contrôle de leurs données sur Facebook, nous avons également créé l’extension Facebook Container.

Mozilla Facebook Container Extension

Cette extension vous permet de reprendre le contrôle sur votre vie numérique en isolant votre session et vos informations Facebook dans un contexte dédié. Il est alors plus difficile pour Facebook de vous pister lorsque vous naviguez sur d’autres sites à l’aide de cookies tiers.

Nous estimons qu’il est plus pertinent de vous donner les outils nécessaires pour limiter la collecte de vos données plutôt que de vous couper d’un service qui vous est utile pour communiquer au quotidien et sur lequel vous pouvez consulter les dernières photos de vos amis. Puisque l’on parle du contrôle et de la collecte des données, Mozilla ne collecte aucune information au sujet de votre utilisation de Facebook Container, nous mesurons uniquement le nombre d’installations et de désinstallations de l’extension.

L’installation de cette extension effacera vos cookies Facebook et vous déconnectera de Facebook. Lors de votre prochaine visite sur Facebook, un nouvel onglet de couleur bleue s’ouvrira (un « onglet contextuel »). Dans cet onglet vous pourrez vous reconnecter à Facebook et continuer à l’utiliser normalement. Si vous cliquez sur un lien externe à Facebook ou naviguez sur un site web autre que Facebook dans la barre d’adresse, ces pages se chargeront en dehors de ce contexte.

Si vous cliquez sur un des boutons de partage de Facebook dans d’autres onglets de votre navigateur, ils se chargeront dans le contexte Facebook. Sachez que lorsque vous utilisez ces boutons, des informations sont envoyées à Facebook à propos du site web que vous avez partagé.

Si vous utilisez vos identifiants Facebook pour créer un compte ou pour vous connecter à un autre service, il est possible que cela ne fonctionne pas correctement. De la même manière, du fait de l’utilisation du contexte, les sections de commentaires Facebook et les boutons J’aime situés en dehors de l’onglet contextuel ne fonctionneront pas. Cela empêche Facebook d’associer votre activité sur d’autres sites web à votre profil Facebook, il est donc possible que vous remarquiez des changements dans votre expérience de navigation.

Les données sociales et personnelles que vous générez ont une valeur importante. Il est donc essentiel de régulièrement passer en revue l’ensemble des sites et des applications tierces qui les utilisent. L’Electronic Frontier Foundation (EFF) a publié des guides vous permettant de reprendre le contrôle de vos données.



Traduction et relecture : Mozinet, Théo, Alpha, Cécile, Benoît et anonymes


Notre précédent article sur l’affaire : Déclaration et pétition de Mozilla : Facebook et Cambridge Analytica

Crédit illustrations : 2 et 3, Mozilla.