Le développement pour Maemo a depuis été abandonné.

Firefox 4 mobile comptait lors de sa sortie plus de dix langues et prenait en charge la synchronisation qui permettait de réduire la saisie de texte souvent fastidieuse sur mobile. Voyez donc cet extrait du communiqué de presse de Mozilla Europe à l’époque :

Firefox pour mobile permet aux utilisateurs d’emporter avec eux leur expérience de navigation avec Firefox et de réduire l’entrée de texte (parfois un peu fastidieuse sur un clavier de smartphone) grâce aux fonctionnalités telles que la navigation par onglets, les marque-pages, les extensions et Firefox Sync. Grâce à une nouvelle interface qui cache les menus de contrôles du navigateur quand ils ne sont pas activement utilisés, Firefox permet de se concentrer sur le contenu du site web qu’il est en train de visiter. Firefox Sync donne à l’utilisateur un accès permanent à son historique de navigation, ses marque-pages, ses onglets ouverts, ses données de formulaires et ses mots de passe entre ordinateurs et smartphones. Firefox offre aussi des centaines de manières différentes de personnaliser les fonctionnalités et l’interface de navigation avec les extensions Firefox

Firefox est jusqu’à 3 fois plus rapide que le navigateur par défaut sous Android. Les améliorations importantes apportées au moteur JavaScript permettent de rendre tout plus rapide : du chargement d’une page à l’affichage d’image, jusqu’à l’utilisation globale de Firefox.

Firefox pour mobile est basé sur la même plateforme technologique ouverte que son aîné sur ordinateur. Grâce aux technologies web modernes telles que le HTML5, les développeurs peuvent construire des applications et des sites web riches et interactifs.

Firefox pour Android : 100 M de téléchargements En 2015, Firefox pour Android fêtait ses plus de 100 millions de téléchargements.

Bien que sur Android Mozilla puisse embarquer son propre moteur de navigateur (à la différence d’iOS), la fondation veut aller plus loin pour ses applications mobiles.

Fenix, l’avenir de Mozilla sur Android

Les nouveautés sur Firefox pour Android ont marqué le pas ce dernier temps alors que Mozilla travaille sur un nouveau projet au nom de code Fenix à base d’Android Components qui permettrait aux applications de Mozilla d’aller plus loin avec l’exploitation du moteur d’affichage de Mozilla, GeckoView, qui permettra des nouveautés en matière de performances et de vie privée impossibles en utilisant celui fourni par défaut dans Android.

Le projet Fenix explore aussi de nouvelles solutions en matière d’interface et d’expérience utilisateur.

Firefox Fenix : save session La sauvegarde d’une session dans Fenix

Installez Firefox pour Android depuis la boutique d’applications d’Android avec la synchronisation de vos données personnelles sur vos autres Firefox.


Un souvenir ? Une idée ? Racontez-nous votre histoire de Mozilla et du logiciel libre.


Mozinet

Le précédent coup d’œil dans le rétro : Le Web a 30 ans

« Vague, mais prometteur » : c’est avec ce commentaire de son chef lui donnant ainsi le feu vert que Tim Berners-Lee a récupéré le 12 mars 1989 sa proposition de système de gestion de l’information…

Article issu d’une première version publiée pour feu Firefox OS.

Crédit illustrations : n° 1 Mozilla via 01net

n° 2 Mozilla

n° 3 GitHub de Mozilla via Sören