L’assistance de cet événement dans la salle des fêtes de la mairie de Paris pouvait voter pour sa finaliste préférée. C’est Amel Bendali, pour l’entreprise Inorevia qui miniaturise les instruments d’analyse biologique en laboratoire, qui a remporté les faveurs du public.

Présentation de sa startup par Amel Bendali lors du Women Startup Challenge Europe 2018 Présentation de sa startup par Amel Bendali

Enfin, le grand prix a été remis à Colleen Becker, fondatrice de Sampson Solutions qui propose une alternative durable au bitume basé sur le pétrole pour le marché de la construction. Elle a reçu 35 000 dollars (30 600 euros) pour aider sa startup à changer d’échelle.

Le grand prix 2018 avec le jury du Women Startup Challenge Europe 2018 Le grand prix 2018 avec le jury

Vous pouvez voir la présentation des projets et des finalistes sur le site de Women Who Tech.

« Alors qu’il est alarmant de voir le montant du financement des start-ups dirigées par des femmes passer de 14 % à 11 % entre 2016 et 2018 par rapport à l’ensemble des entreprises européennes, le Women Startup Challenge a pour mission de combler une fois pour toutes le déficit de financement. Si le monde de la technologie veut innover, résoudre les problèmes les plus difficiles du monde et générer des rendements records, il investira dans des startups diverses », a déclaré Allyson Kapin, fondatrice de Women Who Tech. « Si les investisseurs ne savent pas où chercher, notre programme Women Startup Challenge a un pipeline de plus de 2 300 projets dirigés par des femmes qui sont prêts à prendre de l’ampleur. »

Retrouvez davantage de photos de la soirée dans cet album :

Women Startup Challenge Europe 2018

Mozinet

Précédent article : Mozilla s’associe à Women Who Tech pour lancer le Startup Challenge Europe Award dédié à la vie privée, la transparence et la responsabilité

Crédit illustrations : Mozinet sous licence CC By-SA 4.0.