MarkChers amis,

J’aime penser à la communauté Mozilla comme un reflet de l’internet : créatif, éclectique, parlant de nombreuses langues, couvrant de nombreuses disciplines, toujours ouvert à de nouvelles idées.

C’est encore plus frappant au MozFest, la célébration annuelle de notre communauté et plus largement, du mouvement de l’internet ouvert. Tous les ans, pendant trois jours, nous nous rassemblons, discutons, débattons, créons et bricolons pour créer un internet meilleur. Nous sommes une équipe diversifiée : des scientifiques du Royaume-Uni, des enseignants du Kenya, des technophiles de Shenzhen…

Lorsque nous nous réunissons cette année, nous voulons célébrer notre diversité. Nous voulons montrer que les idées les plus audacieuses et les plus évolutives pour le mouvement de l’Internet ouvert peuvent provenir de n’importe qui, de n’importe où. Nous en avons la preuve : l’année passée, la nouvelle génération de leaders de l’internet ouvert a fait campagne pour la neutralité du Net en Inde ; a enseigné des compétences numériques à Nairobi et à Cape Town ; et a exploré l’avenir de l’internet des objets à Berlin.

MozFest : atelier

Cette année au MozFest, nous voulons également accomplir notre devoir tel que décrit dans le Manifeste de Mozilla : faire en sorte que l’internet demeure une ressource publique mondiale, ouverte et accessible à tous. Cela signifie que nous devons enseigner des compétences web à plus de personnes et à plus d’endroits. Cela implique également de poser des questions difficiles sur ce qu’est réellement un « internet inclusif ». Nous devons aborder activement les défis auxquels sont confrontées les personnes qui ne se sentent pas encore les bienvenues sur le Web.

Fox logoNous avons beaucoup de travail et la tâche ne sera pas aisée : les menaces à un internet ouvert ne manquent pas. La confidentialité en ligne et d’importants garde-fous comme le chiffrement sont menacés. Et les espaces protégés (« walled gardens ») rendent le Web plus fermé et moins propice à être modifié.

Au MozFest cette année, nous travaillerons sur des solutions à ces problèmes et à de nombreux autres. Nos échanges, nos sessions et notre créativité au MozFest m’inspirent toujours, et j’ai hâte de voir ce que nous construirons ensemble cette année.

J’espère vous voir à Londres,

-- Mark Surman



Traduction et relecture : Hellosct1, Théo, Mozinet et anonymes

Images du MozFest intégrées par le traducteur