Thunderbird en 2019

Toute l’équipe de Thunderbird vous souhaite une très heureuse année ! Bienvenue en 2019 et dans ce billet où nous allons dresser le bilan de ce qui a été réalisé en 2018 et vous présenter nos perspectives de travail pour l’année qui commence.

Retour sur 2018

De nouveaux oisillons dans le nid

Notre équipe s’est notablement développée en 2018, nous avons maintenant 8 salariés qui travaillent à plein temps sur Thunderbird. Au début de cette année, nous compterons pas moins de six nouveaux membres dans l’équipe. La plupart (excepté votre serviteur Ryan Sipes, Community Manager) sont des ingénieurs qui vont s’efforcer d’abord de rendre Thunderbird plus stable, plus rapide et plus facile à utiliser (voir plus bas pour en savoir plus).

La raison primordiale qui nous permet d’envisager tout cela, c’est que les dons au projet ont augmenté. Nous espérons que tous ceux qui lisent ceci envisageront de donner eux aussi au projet Thunderbird. Les dons des contributeurs sont notre source principale de revenus, et nous sommes très reconnaissants envers tous ceux et toutes celles qui nous soutiennent et qui ont contribué aux succès de cette année !

Thunderbird 60

Nous avons publié la dernière version longue durée (ESR), Thunderbird 60, avec beaucoup d’améliorations en termes de sécurité, de stabilité et de qualité de l’interface. Au-delà des importantes mises à niveau du noyau de Thunderbird, l’agenda de Thunderbird a connu lui aussi des améliorations.

Pour l’équipe ce fut aussi une occasion unique d’apprendre. Nous avons eu des retours d’utilisateurs et utilisatrices qui ont mis à jour et adoré les améliorations, d’autres ont rencontré des problèmes avec les extensions obsolètes ou d’autres modifications qui contrariaient leur usage habituel.

Nous avons écouté attentivement et continuerons à le faire. Nous nous appuierons sur ce qui a fait de Thunderbird 60 un succès et travaillerons à régler les problèmes rencontrés par certaines et certains lors de la mise jour. Engager davantage d’employés (comme exposé plus haut) nous donnera plus de moyens humains, qui sont nécessaires pour publier des versions meilleures encore.

Une communauté grandissante

Au début de l’année dernière, quelques membres de l’équipe de Thunderbird se sont rendus au FOSDEM et depuis nous avons travaillé dur pour que nos utilisateurs, utilisatrices, contributeurs et contributrices sachent bien que Thunderbird étend ses ailes et reprend son vol.

(Re)lire : Ce que Thunderbird a appris au FOSDEM.

Ce travail a été récompensé quand des personnes sont venues nous aider. Les gens d’Ura Design nous ont épaulés sur quelques initiatives, notamment pour un guide de style et d’utilisation pour les testeurs. Ils se sont également joints à nous pour travailler au sein d’une nouvelle équipe d’UX, dont nous espérons bien qu’elle s’agrandira avec un nouvel ingénieur dédié à la conception et au développement de l’UX qui devrait nous rejoindre cette année. Si vous êtes intéressé⋅e par la contribution ou simplement curieux·se d’en connaître les progrès, vous pouvez souscrire à la liste de diffusion de l’équipe UX.

Beaucoup d’utilisateurs et utilisatrices nous ont dit leur enthousiasme à l’idée de cette nouvelle énergie injectée à Thunderbird. J’ai reçu beaucoup de courriels qui détaillaient ce que notre base d’utilisateurs et d’utilisatrices aimait dans Thunderbird 60 et ce qu’ils et elles aimeraient voir apparaître dans les prochaines versions. Certain⋅e⋅s ont même déclaré vouloir s’impliquer, c’est pourquoi nous avons créé une page d’information pour expliquer comment faire.

Nous avons encore plusieurs points à améliorer cette année, dont l’accueil de contributeurs et contributrices majeur⋅e⋅s. Thunderbird est un projet énorme et complexe dans lequel il n’est pas facile de plonger de but en blanc. Donc, au moment de terminer l’année, j’ai ouvert un bogue où nous pouvons détailler quelle documentation doit être écrite ou mise à jour pour les nouveaux membres de la communauté, de manière à nous assurer qu’ils puissent se lancer dans le projet.

Plan de vol pour 2019

Nous voilà donc en 2019. Si on regarde vers l’avenir, l’année qui commence s’annonce brillante pour le projet Thunderbird. Comme je l’écrivais plus haut, nous entamons l’année nouvelle avec de nouveaux recrutements dans l’équipe. Nous serons ainsi pas moins de 14 employés à plein temps. Ce qui nous ouvre tout un champ de possibilités pour ce que nous pourrons accomplir, et dont je vais maintenant préciser les objectifs.

Pour un Thunderbird supersonique

Nos employés s’attaquent déjà à la dette technique et pratiquent l’art de la plomberie en ce qui concerne le code source de Thunderbird. Nos nouvelles recrues se chargeront aussi de régler les problèmes de lenteur de l’interface utilisateur et de performance générale dans l’application.

C’est, je pense, le domaine dans lequel nous verrons le plus d’améliorations pour Thunderbird en 2019, car nous cherchons des méthodes pour tester et évaluer ces lenteurs, puis nous demanderons aux ingénieurs et architectes du code des solutions pour régler ces points douloureux. Au-delà, nous regarderons comment mettre en œuvre des technologies nouvelles et plus rapides pour réécrire Thunderbird et nous diriger vers la conception d’une application multiprocessus.

Un Thunderbird bien plus beau et plus facile à utiliser

Nous avons reçu un nombre considérable de retours qui nous demandent des améliorations de l’UX/UI et comme je l’ai dit nous y travaillerons en 2019. Avec les nouveaux développeurs qui vont nous rejoindre, nous pourrons mettre l’accent sur l’amélioration de l’expérience utilisateur à tous les niveaux dans Thunderbird.

Nous projetons par exemple de nous attaquer en 2019 à un point d’ergonomie qui est l’intégration des améliorations à divers niveaux. Notamment pour la prise en charge de GMail, le fournisseur de courriels le plus gigantesque, auquel il est important de consacrer des ressources. Nous envisageons d’assurer une compatibilité avec la prise en charge des étiquettes de GMail et vérifier que d’autres fonctionnalités spécifiques à GMail sont transposées correctement dans Thunderbird.

Nous envisageons d’améliorer les notifications dans Thunderbird en les intégrant mieux au système de notifications intégré de chaque système d’exploitation. En travaillant sur ce point, Thunderbird aura une apparence plus native sur chaque ordinateur et facilitera la gestion des notifications de l’application.

Les travaux d’UX/UI autour du chiffrement et des paramètres prendront un nouvel essor dans l’année qui commence. Pour l’instant la question reste ouverte : la prochaine version comportera-t-elle tout ce travail ? Mais ce sera en tout cas une priorité avec notre équipe élargie. Nous souhaitons faciliter le chiffrement des courriels et la communication privée dans les versions à venir, c’est pourquoi nous avons même embauché un ingénieur qui se concentrera sur la sécurité et la vie privée. Au-delà, Thunderbird peut faire beaucoup plus, c’est pourquoi nous allons regarder comment améliorer l’expérience des paramètres et rendre ce que vous cherchez plus facile à trouver et à gérer.

Bien plus encore

Il reste encore un certain nombre de choses à mettre au point sur la feuille de route pour 2019. Mais si vous voulez voir un aperçu technique de nos projets, jetez un coup d’œil à ce message sur la liste de diffusion de Thunderbird.

Soutenez Thunderbird

Si vous vous réjouissez de l’orientation que prend Thunderbird et que vous aimeriez soutenir le projet, veuillez envisager de devenir donatrice ou donateur du projet. Nous avons même une lettre d’information que reçoivent les personnes ayant fait un don avec des nouvelles et mises à jour du projet (on y trouve aussi de super graphismes aux couleurs de Thunderbird). Vous pouvez également faire un don mensuel régulier à Thunderbird, ce qui sera très apprécié. Ce sont les personnes qui ont donné de leur temps ou de leur argent qui ont fait de 2018 un succès et c’est votre soutien qui rend l’avenir prometteur pour Thunderbird.



Traduction et relecture : Mozinet, Goofy, Théo et anonymes