web.whatsapp.com : notification

Parmi l’ensemble des extensions existantes pour WhatsApp et Telegram, nous en avons choisi une pour chaque messagerie.

Telegram

Telegram propose une application web vraiment indépendante de l’application mobile. Vous y retrouverez vos conversations, vos groupes et vos chaînes, mais ne pourrez pas initier de « secret chat », ces conversations chiffrées de bout en bout.

Telegram Desktop

Quand vous vous serez identifié, votre compte apparaîtra dans chaque extension qui encapsule Telegram Web que vous installerez, tout comme dans le site web lui-même, sans nouvelle identification.

Telegram Desktop : icône avec badgeTelegram Desktop d’Elen Norphen affiche un badge de notification sur l’icône de l’extension à chaque action qui vous concerne sur Telegram. On regrettera de ne pas disposer d’un bouton pour épingler le panneau au-dessus pour garder Telegram ouvert en faisant autre chose à côté.

Les options de l’extension permettent de régler les dimensions du panneau, de décider d’ouvrir la page d’assistance à chaque mise à jour, de choisir la couleur du badge de non lus et de sélectionner votre raccourci clavier pour appeler le panneau.

Telegram a une réputation sulfureuse. Disons-le tout de suite, Telegram n’est pas une messagerie « cryptée » comme on l’entend trop souvent. Seule la fonction de « secret chat » de téléphone à téléphone est chiffrée de bout en bout. Cependant, le protocole propriétaire (et donc non auditable) employé n’a pas la confiance des experts en sécurité (contrairement à celui de WhatsApp/Signal).

WhatsApp

web.whatsapp.com : téléphone non connectéWhatsApp™ Messenger de Morni Colhkher n’est pas fondamentalement différente, sauf qu’elle dispose de boutons propres au panneau. Ils sont en noir et blanc comme d’ailleurs l’icône de l’extension. À gauche, une barre d’outils latérale permet d’ouvrir WhatsApp Web dans un onglet, d’ouvrir le rapporteur de bogues, d’ouvrir la FAQ, de rafraîchir le panneau et de l’épingler au-dessus. Plus bas, une case à cocher contrôle la permission d’accès au périphérique audio et un bouton permet d’ouvrir les options.

Les options de l’extension permettent de fixer les dimensions du panneau, de choisir d’afficher la FAQ lors des mises à jour et de configurer les permissions audio, vidéo et images.

L’application web de WhatsApp est liée à l’application mobile. Vous devez rester connecté sur votre téléphone pour retrouver vos conversations dans le navigateur. Pour vous identifier, vous devrez flasher un QR code affiché sur l’écran de votre ordinateur dans l’application mobile de WhatsApp.

Whats App Messenger : garder votre téléphone connecté

Les messageries de Facebook arrivent en tête du récent classement d’Amnesty. « WhatsApp utilise le chiffrement de bout en bout par défaut et est réputée pour les informations claires fournies aux utilisateurs sur le chiffrement au sein de l’application. »

Cependant, l’EFF vient d’émettre des réserves sur les choix de WhatsApp. L’association de défense des droits sur Internet lui reproche sa configuration par défaut qui n’est pas la meilleure question sécurité, son stockage des messages dans son cloud et le choix d’un site web plutôt que d’une extension. La grosse inquiétude est provoquée par l’annonce du décloisonnement entre les données personnelles issues de WhatsApp avec celles de la maison mère Facebook.

Le G29, le rassemblement des CNIL européennes, vient aussi de demander à WhatsApp de suspendre le partage de données avec Facebook. L’autorité fédérale allemande pour la protection des données et la liberté de l’information a elle déjà ordonné à WhatsApp de cesser collecte et partage de données, ainsi que de supprimer les données déjà collectées.


Ces extensions assez simples vous permettent de garder à l’écran les icônes de vos messagers sans encombrer vos onglets. Vous apprécierez aussi sans doute de saisir vos messages avec le clavier de votre ordinateur et d’effectuer des copier-coller plus aisément que sur mobile.


Vous vous servez d’extensions au quotidien, faites-les donc découvrir aux autres utilisateurs de Firefox.


@Mozinet

Notre précédente extension : Ajouter des émoticônes partout facilement